Sunday, November 27, 2022
L'Information Sportive en Continu


Cyclisme | 2 465 vues

17ème Tour Cycliste International du Bénin : La Belgique toujours en tête à Parakou, Decker Bjorn toujours en jaune

Cyclisme – 17ème Tour Cycliste International du Bénin : La Belgique toujours en tête à Parakou, Decker Bjorn toujours en…



Cyclisme – 17ème Tour Cycliste International du Bénin : La Belgique toujours en tête à Parakou, Decker Bjorn toujours en jaune

 

Ce mercredi 4 Mai 2022, le Tour Cycliste International du Bénin a connu sa seconde étape entre Djougou et Parakou pour une distance de 133,300 km. À l’arrivée, c’est le Belge Vangheluwé Seppe qui s’impose.

 

Il sonnait 12h21 quand le premier des cyclistes a franchi la ligne d’arrivée de la deuxième étape du 17ème Tour du Bénin situé devant le Palais Royal de Parakou. Il s’agit de Vangheluwé Seppe de nationalité Belge suivi du Sud-africain Jonathan Bouwer et de l’Allemand Keller Hermann. Très ému, Stepp n’a pas manqué d’exprimer sa joie : « Incroyable, je dois remercier ma copine, mes parents, ma famille, mes copains d’entraînement, c’est une victoire de la team en général. L’équipe a travaillé pour moi. Avec les dos d’âne, c’était compliqué mais nous sommes toujours en tête. J’ai travaillé toute l’année pour préparer ce tour et aujourd’hui je suis le vainqueur, c’est ce qui a provoqué mon émotion à l’arrivée ».

 

Le tout premier béninois et aussi le plus jeune béninois, a franchi la ligne d’arrivée, Sodjêdé Ricardo s’est également prononcé sur cette étape de Parakou. « Hier j’ai eu une panne qui ne m’a pas permis d’avoir un bon classement, mais aujourd’hui j’ai essayé de remonter la pente pour faire un meilleur classement. Parlant de la route, avec les dos d’âne, ça nous a ralenti un peu malgré cela , on n’a donné le meilleur de nous même. L’objectif pour nous, c’est de rester dans le premier groupe pour obtenir un meilleur classement par pays ». Sur la concurrence au cours de ce Tour, Ricardo reconnaît la supériorité des cyclistes venus d’autres cieux notamment la Belgique. « Nos concurrents sont super en forme et cela ne peut que nous permettre d’élever notre niveau ».

Célin Dossoumon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.