Saturday, September 24, 2022
L'Information Sportive en Continu


J-1 Super Ligue Pro : As Cotonou enchaîne deux victoires de suite

A l’occasion de la première journée de la Super Ligue pro de Football, l’Association Sportive de Cotonou recevait, le mercredi…



A l’occasion de la première journée de la Super Ligue pro de Football, l’Association Sportive de Cotonou recevait, le mercredi 19 mai 2021 au stade René pleven de Cotonou la formation des Dynamo de Parakou. Un match qui s’est soldé par le score de 2 but à 1 en faveur des cotonois.

Dès l’entame de la première période de jeu, on note une nette domination des cotonois qui jouent sur les côtés, monopolisent la balle au milieu de terrain,se créent plusieurs occasions de but mais n’arrivent pas à scorer. Les visiteurs se procurent quelques rares actions de but mais les cages restent inviolées. De retour des vestiaires, les visiteurs reviennent avec de bonne intention. Raouf Assouma possède à trois changement ce qui change la physionomie du match. Sur un centre de Chaafih Sidi à la 51ème minute de jeu ,Cherif-dine Mama à l’aide du plat de pieds accompagne le ballon dans les filets (0-1). Ils tentent de creuser l’écart à la 77ème minute sur un penalty mais Kassim Alassane dévie en corner le tir du capitaine des Parakois. Malgré le but encaissé, les cotonois maîtrisent bien le jeu, gagne la bataille du milieu de terrain , multiplient les contres attaques, se procurent de belles occasions sans les concrétiser jusqu’à la 84ème minute de jeu ou sur une longue passe du dossard 24 cotonois entre les défenseurs, Soumaïla Hounkpe d’une frappe à ras le sol égalise le but (1-1).Le public avec des cris, encourage et pousse les joueurs de l’As Cotonou à la victoire. À la 91ème minute, la formation de Cotonou obtient un coup idéalement placé à la limite de la surface de réparation. Soumaïla Hounkpe tente sa chance pour le doublé mais son tir trouve le montant droit. En renard de surface, Stéphane Da-Costa suit et reprend le ballon pour l’envoyer au fond des filets, (2-1) pour As Cotonou.

Adonel Adjihou

Comments