BANNIERE
Tuesday, November 30, 2021
L'Information Sportive en Continu


Actualités : Handball, Athlétisme et Karaté ; les meilleures fédérations sportives au Bénin

Lors d’une simple cérémonie, mais forte de sens et empreinte de solennité, le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben)…



Lors d’une simple cérémonie, mais forte de sens et empreinte de solennité, le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a primé ce samedi 27 juin 2020 à Canal Olympia de Cotonou, les trois meilleures Fédérations sportives du Bénin.
En effet, pour cette première édition du Gala des Fédérations nationales sportives, les travaux sont soumis à l’appréciation du Jury mis en place et présidé par Raoul Ouendo, ancien Basketteur et ancien Procureur de la République et dont les conclusions des travaux ont révélé les grandes tendances de la santé du sport béninois.
Ainsi, il ressort que la Fédération béninoise de Handball, celle d’Athlétisme et de Karaté sont respectivement médaillées d’Or(1ère place), d’argent (2ème place) et de Bronze (3ème) sur l’ensemble des 28 Fédérations, membres du Cnos-Ben. Ces trois Fédérations ont reçu dans l’ordre du Cnos-Ben, un chèque de 3 millions de Fcfa, de 4 millions 500 milles Fcfa et de 6 millions de Fcfa en guise de soutien.
Cet événement grandeur nature intervient dans le cadre de l’ambitieux programme dénommé Olympiades 2021-2024 et 2025-2028 pour être à terme, une référence des Organisations Sportives Olympiques (OSO) pour une approche managériale performante en sport à l’échéance des Jeux Olympiques de Los Angeles 2028, a rappelé le Président du Cnos-Ben, Julien Minavoa à l’ouverture. Prenant la parole, Bellarminus Kakpovi, Secrétaire général du ministère des Sports, représentant le Ministre des sports Oswald Homéky empêché, a félicité le Président du Cnos-Ben et son bureau pour cette belle initiative qui selon lui, stimulerait davantage les lauréats de cette première édition.
En effet, selon les conclusions du Jury qui a travaillé avec les 28 fédérations sous anonymat, 75% de nos fédérations sportives sont dans la mauvaise posture ayant une note inférieure à 10 sur 20. Julien Minavoa conclut que la majorité de nos disciplines sportives sont mal gérées et cet état de choses devrait susciter des interrogations et entrainer des mesures fortes pour arrêter la saignée.
Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *