BANNIERE CAFE BAR DON PERO
Wednesday, August 4, 2021
L'Information Sportive en Continu


Infos, Rugby | 606 vues

AG FébéRugby : Faute de quorum, les travaux reportés



 

Les acteurs du Rugby béninois devraient être en Assemblée générale ordinaire et élective ce mercredi 16 Septembre 2020 à 09 heures à l’Auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) à Kouhounou. Mais, faute de quorum requis selon les textes, les travaux n’ont pu se tenir.

 

4 clubs sur 7 ont répondu à l’appel de la Fédération béninoise de Rugby (FébéRugby) sous l’égide du Docteur Eudia Fifamè Koussihouèdé, Présidente de la Commission électorale Ad-hoc. À l’ouverture des travaux, le représentant du ministre des sports et celui du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), le Secrétaire général Fernando Hessou ont constaté que le quorum requis conformément aux textes pour démarrer les travaux n’est pas atteint.

 

En effet, seuls les Dauphins de Cotonou, Aligators de Tankpè, Margouillats Percuteurs de Cotonou et Naja de Comè ont répondu présents. Ainsi, les clubs de Porto-Novo n’ont pas effectué le déplacement. Il s’agit de Bulldozer de Porto-Novo, 111 Rugby Club de Porto-Novo et Dinausor de Porto-Novo. Face à ce constat, les travaux sont reportés pour avoir lieu dans deux semaines quel que soit le nombre de clubs actifs présents.

 

Le noeud du blocage….

 

Plusieurs raisons sont à la base du blocage des travaux. En effet, le collectif des clubs actifs de Porto-Novo fustigent à tort ou à raison l’ordonnance du 11 Mai 2020 qui sanctionne Les Hirondelles de Cotonou. Pour eux, cette décision n’a pas sa raison d’être. Informés de la situation, le ministère des sports et le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) ont convoqué une réunion pour mieux comprendre la situation. Au terme de la séance, la décision est maintenue. Conséquence, Les Hirondelles ne prendront pas part aux travaux de ce mercredi 15 Septembre 2020. N’étant pas satisfaits de la décision, les responsables des Hirondelles de Cotonou ont fait recours au Tribunal de Première instance de Cotonou. Au final et ceci après des confrontations juridiques de niveau entre les deux Conseils, le club Les Hirondelles a été débouté dans sa tentative de bloquer les travaux de l’assemblée générale.

 

Pérez Lekotan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.