Thursday, February 2, 2023
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Infos | 1 127 vues

Assemblé Générale Annuelle du Cnos Ben : Les détracteurs de Julien Minavoa ont tiré à terre

Les houligans et commis à la désinformation se sont remis à l’œuvre pour certainement toucher leurs butins des fêtes de…

1 127 vues , dans Actualité Infos , le 28 novembre 2022 Étiquettes :


Les houligans et commis à la désinformation se sont remis à l’œuvre pour certainement toucher leurs butins des fêtes de fin d’année. Dès lors, il faut médire, vitupérer et même déblatérer. La campagne d’intoxication et de désinformation engagée contre le président du comité national Olympique et sportif du Bénin, Julien Minavoa, se révèle une vaine cabale déjà vouée à l’échec et aux gémonies. 

Des individus sans foi ni loi, poussés par le gain facile et à la solde de l’espèce sonnante et trébuchante se permettent le vilain luxe d’attaquer une institution qui, fut-elle, chapeaute toutes les fédérations sportives du Bénin. À l’assemblée générale ordinaire du CNOSB Ben, tenue le samedi 26 novembre 2022, il était difficile d’envisager un tel scénario. 

Mais des gens, par leur tendance mesquine, leur mauvaise foi et leur moralité douteuse, ont prouvé, à la face du monde, qu’ils envient le bilan élogieux à l’actif du CNOS-Ben et de son président Julien Minavoa. Un homme constamment dans l’action et dont le dynamisme a permis de révéler les fédérations sportives du Bénin au monde entier. C’est tout ce qui gêne et qui justifie cette campagne moribonde lancée à dessein pour s’accaparer de l’heureux héritage. Mais ces potentiels successeurs (s’ils existent vraiment) manquent d’humilité. Ils pensent que la formule qui conviendrait est de détruire l’existant et jeter de l’opprobre sur le président Julien Minavoa.

Malheureusement ou heureusement, ce dernier est porté en triomphe par les réalisations tangibles à son actif. En témoignent les travaux de ces assises statutaires où un grand quitus a été donné à la gestion faite de l’institution. A un moment où des individus mal intentionnés prédisaient l’apocalypse à l’AG du samedi, ce fut, à leur grande surprise, une belle fête pratiquement. Preuve que le « Baobab » et son équipe sont sur la bonne voie et que la dynamique en cours ne doit pas s’arrêter en si bon chemin. 

Pour avoir obtenu 100 pour 100 de vote, en signe de validation de son programme d’activités, contrairement à ce que véhiculaient certains « canards » (boiteux) réputés en diffamation, le patron des fédérations sportives au Bénin obtient la confiance et le soutien de ses pairs pour continuer à opérer des changements qualitatifs à la tête du CNOSB Ben. Que ces voyous arrêtent donc leurs manœuvres, car ils ont raté leur cible. Nul ne détient le monopole de la violence et de la diffamation. Mais à force de persister dans la négativité, à force de manipuler les allumettes, on finit par se brûler les doigts. A bon entendeur.

La Rédaction

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *