Sunday, November 27, 2022
L'Information Sportive en Continu


Athletisme, Infos | 8 238 vues

Athlétisme / Talent Sport : Noëlie Yarigo, la ‘’ Gazelle ‘’ du 229

Née le 26 décembre 1985 à Natitingou, dans le Nord du Bénin, Noëlie Yarigo est une athlète béninoise, spécialiste du…



Née le 26 décembre 1985 à Natitingou, dans le Nord du Bénin, Noëlie Yarigo est une athlète béninoise, spécialiste du 800 mètres. Parcours atypique, elle a réussi à s’imposer dans les compétitions africaines et internationales. Forte de caractère, Noëlie Yarigo a passé son enfance avec ses parents (Idani Thèrèse et Yarigo Raphaël) à Matéri dans le Nord du Bénin avant de décrocher son Certificat d’études primaires (Cep) en 2000. Huitième d’une famille de dix enfants (cinq filles et cinq garçons), la jeune Noëlie n’a pas eu la chance de bénéficier du soutien et de l’accompagnement de son Papa qu’elle perdu très tôt. Face à cette situation, elle ne pouvait que compter sur sa mère comme seule soutient familial. Très à l’aise en Anglais et en Français, elle parle bien aussi ses langues maternelles : le Byali, le Dendi et le Waama.
Carrière
Sportive de naissance, « Rien ne me surprend » ; dira sa sœur ainée qui raconte que, depuis son enfance, Noëlie Yarigo aimait courir et jouer au football. La championne a commencé à pratiquer l’athlétisme à l’âge de 8 ans alors qu’elle était encore écolière au cours primaire centre de Matéri. Elle va se faire révéler en 2002 aux Jeux régionaux du Bénin et ensuite au Tournoi International de la Solidarité où elle remporte la première place en athlétisme. Militaire, elle est de l’Armée de l’Air béninoise au sein de laquelle elle est moniteur de sport avec le grade de caporal. Sa détermination et son travail assidu lui ont permi d’être la deuxième athlète béninoise à se qualifier pour les championnats du monde et aux Jeux Olympiques après Fabienne Feraez. En effet, la belle carrière de Noëlie Yarigo démarre effectivement en 2012 lorsqu’elle est découverte par son actuel entraîneur Claude Guillaume alors qu’elle participait aux championnats d’Afrique d’athlétisme de Porto-Novo. Son rêve est unique : devenir une grande athlète comme les Kényanes, les Américaines. Elle saute sur l’opportunité et les résultats lui donnent raison. Car, elle va ensuite intégrer le Centre d’entrainement et d’éducation en athlétisme (CEC) et s’entraîne avec le club Running 41 de Blois. Travaillant dur sous la direction de son entraîneur, elle progresse rapidement. Son chrono passe alors de 2 min 6 s 72 à 2 min 0 s 51. La Gazelle enchaîne les compétitions et fait montre d’un grand potentiel. En 2014, elle va remporter le championnat de France en salle à Bordeaux, devant Rénelle Lamote. Le 29 juillet 2015 à Castres (France), c’est en 54 s qu’elle court un 400 m ; au meeting de Ninove en Belgique, elle termine à la quatrième place. À New York, lors d’un meeting en Ligue de diamant 2015, elle fait 2 min 0 s 97. Au bilan mondial 2015 établi par l’IAAF, Noëlie Yarigo apparaît désormais au 9e rang du 800 m indoor. Extraordinaire ! Par ailleurs, en 2016, elle représente le Bénin aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et arrive en demi-finale. Dans un premier temps, elle réalise un temps de 1 min 59 s 12 en série du 800 m, puis 1 min 59 s 78 en demi-finale, étape à laquelle elle échoue. Elle termine d’ailleurs cinquième, une grande première pour le Bénin depuis sa première participation en 1972. Détentrice du record national sur 800 m, 1 min 59 s 12, Noëlie Yarigo est aussi la 17e meilleure performance mondiale de la saison 2016 après avoir établi un nouveau record du Bénin au 1.000 m féminin en 2 min 43 s 04 lors du meeting de Joué-lès-Tours en septembre. Rappelons le, en 2014, aux Championnats d’Afrique d’athlétisme à Marrakech, la béninoise termine 5e au 800 m avec un chrono de 2 min 01 s 64. Elle ne fera pas mieux en 2016 aux Championnats d’Afrique de Durban où elle finit 6e au 800 m en 2 min 02 s 68. Aux Jeux de la Francophonie à Abidjan en 2017, Noëlie Yarigo occupe la deuxième place au 800 m et décroche la médaille d’argent avec une performance de 2 min 01 s 27. Noëlie Yarigo, malgré ses nombreux voyages reste toujours attachée à ses racines. Elle organise chaque année, ‘’ Les foulées de la Pendjari ‘’ à Matéri. A travers cette compétition de course pour les jeunes, elle veut révéler et encourager les talents dans la pratique de l’athlétisme et dans la poursuite de leurs études. Sur le plan éducatif, Noëlie Yarigo envisage avec le soutien de son coach Claude Guillaume et de ses partenaires, la construction d’une bibliothèque dans sa ville natale dans le souci d’accompagner les jeunes élèves dans la réussite de leur cursus scolaire.

Pérez Lekotan   

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.