BANNIERE CAFE BAR DON PERO
Sunday, August 1, 2021
L'Information Sportive en Continu


Bénin Sport à cœur ouvert : «… On retient la volonté du Gouvernement de révéler le Bénin par le sport…»; Imorou Bouraïma

2 044 vues , dans Athletisme Autres Disciplines Aviron Badminton Basketball Bénin Sports À Cœur Ouvert Benin Sports TV Boxe Cyclisme Escrime Football Golf Gymnastique Handball Infos Interview de la semaine Judo Karate Lutte Maracana Mot juste Natation Non classé Œil du Spécialiste Petanque Question du Vendredi Roller-Sports Rugby Tacle Sports Taekwondo Talents Sports Tennis Tonsimin Ball Volley-ball , le 10 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,


 

Après le franc succès de la première saison de l’émission « Bénin Sports à cœur ouvert», l’agence de sport Bénin Sports (www.benin-sports.com) a procédé ce vendredi 06 novembre 2020 au lancement officiel de la deuxième saison de l’émission. Pour cette première, Pérez Lekotan et son équipe recevaient Imorou Bouraïma, Président du club de football As Cotonou et Directeur du Fonds national pour le développement des activités, de jeunesses, de sports et des loisirs. Avec l’invité, l’un des sujets phares qui fait l’actualité du sport béninois a été abordé : il s’agit de la professionnalisation du sport et la création des sociétés sportives au Bénin.

 

Le 31 août 2020, le ministre des sports béninois Oswald Homéky, a rencontré les responsables de clubs, les Directeurs des sociétés d’État et les Chefs d’entreprises avec pour objectif l’ exposition du modèle des sociétés sportives qu’ambitionne instaurer le Gouvernement du Président Patrice Talon. Plusieurs mois après cette rencontre, les activités peinent toujours à décoller. Imorou Bouraïma, invité à livrer ses impressions sur cette réforme du gouvernement béninois dans le domaine des sports, explique d’abord les points clés de la nouvelle loi : « avec cette réforme, on retient la volonté du Gouvernement de révéler le Bénin par le sport. On note aussi l’incitation du secteur privé à investir dans le sport qui a besoin de beaucoup de ressources pour son développement », déclare t-il.

 

L’un des points clés de la réforme du gouvernement du Président de la République, Patrice Talon, est la création de société sportive. Un concept encore mal perçu par beaucoup mais que nous explique l’invité. Il précise qu’ « une société sportive est une société comme tout type de société classique mais avec la particularité d’avoir un objet sportif; c’est à dire une société qui organise ou qui participe régulièrement à des activités sportives avec un but lucratif». Imorou Bouraïma poursuit ses explications et décrit les conditions dans lesquelles une société sportive peut se créer : « lorsque vous êtes déjà une association sportive en place ou même une association sportive qui vient de voir le jour, la possibilité vous est offerte pour la création d’une société sportive». L’invité ajoute que dans les conditions précédemment citées, il est possible de créer trois types de sociétés sportives: la société sportive à responsabilité limitée, la société sportive anonyme ou une société sportive anonyme simplifiée.

 

Imorou Bouraïma a également renseigné sur les différentes étapes à suivre lorsqu’on a déjà un club ou une association et que l’on désire créer une société sportive : « dans ce cas, il convient d’abord de prendre la décision de changement de statut lors d’une assemblée générale, ensuite l’association peut créer une société anonyme en ouvrant son capital social à d’autres partenaires pour pourvoir obtenir le capital social de la nouvelle société qui va être créée. Il existe également la possibilité pour l’association d’opérer en tant que société sportive grâce à la création d’une SARL ou d’une société anonyme simplifiée avec moins d’exigences et de contraintes ».

 

En ce qui concerne la question qui vise à comprendre si un particulier peut créer une société sportive, Imorou Bouraïma éclaire à nouveau les lanternes : « il existe deux possibilités pour qu’un particulier créé une société sportive. Soit il crée la société avec une association, soit le particulier créé la société sportive seul mais est obligé de signer une convention avec une association pour pouvoir opérer ». Le président du club de football As Cotonou invité pour le premier numéro de la nouvelle saison de l’émission, conclut les débats avec une précision importante : « une association sportive ne devient pas une société sportive. Une association sportive crée une société sportive. L’association est à but non lucratif alors que la société peut, quant à elle profiter du bénéfice généré par ses différentes activités ».

 

Audace Azondékon

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.