Tuesday, December 6, 2022
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Infos, Sports | 1 182 vues

Centre Olympafrica d’Akpamè : Le site de Dangbo remis à l’entreprise Vico

Ce mercredi 09 novembre 2022 est à jamais gravé dans la mémoire des populations du village d’Akpamè de l’Arrondissement de…

1 182 vues , dans Actualité Infos Sports , le 11 novembre 2022 Étiquettes :


Ce mercredi 09 novembre 2022 est à jamais gravé dans la mémoire des populations du village d’Akpamè de l’Arrondissement de Hozin dans la Commune de Dangbo. Celles-ci vécurent, la réalité de l’érection dans leur localité, du deuxième Centre Olympafrica du Bénin après celui de Bantè. La remise du site devant abriter le Centre a eu lieu, dans une forte ambiance en présence du Préfet de l’Ouémé, Marie Akpotrossou; du Président Julien Minavoa du Comité national olympique et sportif Béninois (Cnos Ben); du Coordonnateur de l’Association de développement de la Vallée de l’Ouémé, Antoine Bonou; du Conseil Communal de Dangbo et de la population sortie massivement pour ne pas se faire conter l’événement. 

En effet, depuis le 09 mai 2017, le Conseil Communal de Dangbo avait octroyé au Cnos Ben, un domaine de 05 ha pour accueillir les infrastructures du Centre Olympafrica de Dangbo. Don de la Fondation Olympafrica, ce deuxième joyau au Bénin après celui de Bantè est d’un coût global de Cent Trente Cinq millions (135.000.000) de Francs CFA. 

Le budget est supporté conjointement par la Fondation Olympafrica et le Cnos Ben. « Lesdites infrastructures qui seront livrées dans 5 mois, sont composées de : un terrain de football avec une piste d’athlétisme de six couloirs ; un plateau polyvalent de handball, basketball, volleyball et un bâtiment destiné à abriter l’administration, les réunions et même les sports de combat » ; a précisé Victor Zounmènou, Directeur général de l’Enterprise Vico en charge des travaux. 

Coordonnateur de l’Association de développement de la Vallée de l’Ouémé, Antoine Bonou a saisi l’occasion pour expliquer aux populations que le Centre doit être considéré comme leur chose. Elles doivent y avoir un libre accès, sans condition. Leur implication dans la vie du Centre encouragera la Fondation Olympafrica à financer en leur faveur, des micro-projets générateurs de revenus pour le bien-être des couches défavorisées.

Le Président Minavoa a saisi l’occasion pour rassurer la population d’Akpro-Missérété que « le projet de construction du siège du Comité national olympique et sportif Béninois est toujours d’actualité ». Il ajoute que le financement est déjà bouclé et disponible. Minavoa a expliqué que le Cnos Ben, est la structure faîtière de toutes les fédérations sportives nationales, une organisation apolitique qui prône le droit au sport et l’égalité des chances pour tous. Mme le Préfet de l’Ouémé, Marie Akpotrossou a exprimé sa joie de « savoir que la réalisation du projet du Centre Olympafrica de Dangbo fera le bonheur des populations et va favoriser la promotion l’éducation et l’inclusion sociale à travers le sport ».

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *