Thursday, August 11, 2022
L'Information Sportive en Continu


Infos | 1 240 vues

Comité olympique de Côte d’Ivoire : Devant Julien Minavoa, Me N’goan Georges succède au Général Lassana Palenfo

Le président de la Fédération ivoirienne de tennis (FIT), Me N’goan Georges, a été élu, ce samedi 30 avril 2022,…

1 240 vues , dans Infos , le 4 mai 2022 Étiquettes :


Le président de la Fédération ivoirienne de tennis (FIT), Me N’goan Georges, a été élu, ce samedi 30 avril 2022, Président du Comité national olympique de Côte d’Ivoire, au siège de la Confédération africaine de Handball (CAHB). Ceci en présence du Président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), Julien Minavoa.

 

Le successeur de l’Intendant Général Lassana Palenfo à la tête du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) se nomme Me Georges N’goan, le Président de la Fédération ivoirienne de tennis (FIT). L’avocat d’affaire a été élu président du CNO-CIV, ce samedi 30 avril 2022, au deuxième tour de cette élection par 17 voix contre 11 pour Kouakou Lucien, le deuxième vice-président du CNO-CIV. Au premier tour, Me Georges N’goan a obtenu 11 voix contre 10 pour Kouakou Lucien et 7 pour Bamba Cheick Daniel. L’élection s’est déroulée dans un bel état dans une bonne ambiance sous l’œil observateur du président du Comité olympique du Bénin, Julien Minavoa, qui représentait le Comité international olympique et l’Association des comités nationaux olympiques (ACNAO).

 

Outre les 24 fédérations actives, les vice-présidents ou secrétaires généraux de Confédération et membres du CIO ont eu droit au vote. Il s’agit du président sortant du CNO-CIV, Lassana Palenfo, membre du CIO, du secrétaire général de la Fédération international de basket Afrique (FIBA), Alphonse Bilé, du vice-président de la Confédération du Taekwondo, Bamba Cheick Daniel et du représentant des athlètes olympiens, Méité Ben. « J’ai fait le diagnostic du Cno et travaillé sur les remèdes afin de redynamiser la machine » ; a déclaré le nouveau Président dès son élection. Aucune candidature n’a été rejetée et l’assemblée générale qui a débuté par la révision de la liste électorale avec 28 fédérations ayant droits de vote, le bilan financier suivi du rapport d’activité, a obtenu le quitus par acclamations.

 

Pour ce qui a été donné de voir au siège de la Confédération Africaine de Hand Ball ce samedi 30 avril 2022 à Cocody, l’on peut se frotter les mains et se réjouir de la venue de Julien Minavoa qui a su recadrer les choses et mettre les pendules à l’heure en faisant appliquer purement et simplement la Charte Olympique dans toute sa rigueur. Tous les points de discorde non prévus par les textes du Cno ont fait l’objet de décisions prises par l’Assemblée Générale si bien qu’elle s’est tenue dans un climat apaisé.

La Rédaction

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.