BANNIERE
Tuesday, November 30, 2021
L'Information Sportive en Continu


Football | 4 136 vues

Élim Coupe du Monde – Bénin # Tanzanie : Jodel fait du ‘’ Jojo ‘’, Dussuyer le chasse

  « …Jodel Dossou a été exclu du groupe hier (vendredi soir). Il a commis une faute grave qui implique…



 

« …Jodel Dossou a été exclu du groupe hier (vendredi soir). Il a commis une faute grave qui implique une sanction immédiate. J’ai informé le président de la Fédération et ma décision a été comprise…» ; ainsi s’exprimait Michel Dussuyer en conférence de presse, ce samedi 9 octobre 2021 avant le match contre la Tanzanie à Kouhounou. Ainsi, comme le Coronavirus, le joueur de Clermont Foot 63, a été écarté du groupe des Ecureuils du Bénin pour le compte de la réception de la Tanzanie, ce dimanche 10 octobre 2021, comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde. A travers cette décision, le technicien Français ne veut pas contaminer son groupe à la veille d’un match si important pour lui et pour le peuple béninois. Jodel n’est pas à son premier acte du genre. En équipe nationale, il a toujours fait preuve d’indiscipline notoire et pourit même les vestiaires. le joueur a régulièrement des prises de bec avec ses coéquipiers en équipe. Plus grave, par le passé, il avait reçu une paire de coups sur la joue avec le plat de la main de la part d’un cadre des Ecureuils en pleine séance d’entraînement.

 

En effet, selon les informations parvenues à Bénin Sports, Jodel Dossou n’est pas resté à l’hôtel à leur retour de Dar es Salam au petit matin du vendredi après leur victoire contre la Tanzanie, 1-0. Il a même posé d’autres actes très peu catholiques. Avec ce rapport, le sélectionneur a demandé au joueur de quitter les lieux du campement. Le joueur fautif n’a pas hésité avant de vider les lieux et a pris le vol dans la soirée de ce vendredi en direction de la France où il a rejoint son club. Outre la sanction du sélectionneur, ce comportement du joueur doit être encore réprimé avec la dernière rigueur quand on sait aujourd’hui que le Gouvernement Béninois met beaucoup de moyens pour améliorer les conditions de l’équipe nationale. Visiblement, les évènements de la nuit du 16 au 17 janvier 2005 qui ont conduit à l’assassinat du jeune gardien des Ecureuils U20 Yessoufou « Campos » Samiou n’ont pas servi de leçon à Jodel Dossou.

 

« J’ai toujours lu l’égoïsme dans le jeu de cet homme » ; s’exclame un fan sur Facebook. Pour lui, Jodel fait souvent un jeu très personnel pour qu’on le qualifie de sauveur de l’équipe. Il remercie Michel Dussuyer pour l’avoir déjà écarté du groupe et suggère qu’on lui inflige une sanction disciplinaire exemplaire. « Je voyais cela venir de ce garçon qui a commencé par se faire plus gros que le bœuf. La fermeté est l’une des armes qui conduisent à de bons résultats. Qu’il en tire de bonnes leçons » ; dira un autre.


Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *