Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 6 547 vues

Football / Coronavirus :  » beaucoup de personnes au chômage « ; Fadel Naro Assouma

La pandémie coronavirus 2019 (COVID-19) alimente toujours les débats. A Parakou, comme dans le monde entier, le monde sportif est…

6 547 vues , dans Football , le 2 avril 2020 Étiquettes : , , ,


La pandémie coronavirus 2019 (COVID-19) alimente toujours les débats. A Parakou, comme dans le monde entier, le monde sportif est infecté par ce virus qui n’a pas encore dit son dernier mot. Ce virus qui visiblement est plus fort que le Sida, met en respect tout le monde. La cascade des morts, le nombre inquiétant des personnes touchées créent la psychose chez les jeunes footballeurs. Pour Fadel Naro Assouma, Président de l’Académie Olympique Sport de Parakou (AOSP), les impacts du Corona virus dans le sport béninois et sur les centres de formation sont énormes. 

Quels sont les impacts du Corona virus dans le sport béninois ?
La pandémie du COVID19 a sérieusement affecté le monde footballistique en général en ce sens que par mesure de prudence, les activités sont purement et simplement arrêtées. Nous autres centres de formation, avons constaté que l’effectif des enfants se réduit de plus en plus, car les parents refusent de laisser leurs enfants aller aux entraînements. L’autre conséquence est qu’il y a beaucoup de personnes au chômage du fait de ce virus désormais. C’est dommage ! 

Comment vivez-vous  cette période de confinement avec votre centre ?

Il faut dire qu’à l’Académie Olympique Sport de Parakou, nous avons 4 catégories : les U20, U17, U15 et U13. Au départ, avant la décision du Gouvernement, nous avons réduit nos séances de travail à 2 par catégories et par semaine au lieu de 4 séances habituellement. Nous avons prévu un dispositif de lavage des mains à chaque séance d’entraînement qui est devenu un passage obligatoire avant le démarrage de la séance du jour. Mais, après l’évolution de la situation, avec la fermeture provisoire du stade départemental jusqu’à nouvel ordre, nous sommes à l’arrêt. 

Réalisation : Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.