Wednesday, February 8, 2023
L'Information Sportive en Continu


Football | 2 312 vues

Football – Écureuils : Défaite contre le Sénégal, véritable échec ?

  Les Écureuils du Bénin ont entamé leur campagne qualificative pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations par un premier…



 

Les Écureuils du Bénin ont entamé leur campagne qualificative pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations par un premier match à Dakar face au Sénégal. Cette première sortie non concluante du onze national face aux Champions d’Afrique en titre, s’est soldée par une défaite 3-1. Doit-on véritablement qualifier d’échec cette première déconvenue des Ecureuils ?

 

Quelques heures après ce match de la première journée, les critiques vont bon train. Si pour certains, la logique sportive a été respectée, d’autres ne se font pas prier pour décrier une nouvelle fois la faiblesse de l’équipe nationale. Mais les supporters de l’équipe nationale étaient-ils en droit d’espérer un meilleur résultat ? Samedi soir, les Écureuils étaient opposés à une formation sénégalaise tout récemment sacrée Champion d’Afrique et qui comptait sur chacune de ses lignes de grosses stars du football. De Édouard Mendy à Sadio Mané en passant par Kalidou Coulibaly ou encore Idrissa Gueye, le Sénégal affichait sans aucun doute une suprématie sans faille. Si avant le coup d’envoi de la partie, une lueur d’espoir existait dans le camp béninois, il convient à l’heure du bilan, de revenir sur terre, d’admettre la suprématie de l’adversaire et de reconnaître également que les Écureuils n’ont fait qu’évoluer à leur niveau.

 

L’obligation de résultat pour le Bénin était ailleurs et certainement pas sur cette rencontre. Le plus dur démarrera mercredi soir à domicile face au Mozambique et se poursuivra jusqu’au prochain rassemblement avec la double confrontation cruciale face au Rwanda. Pour pouvoir se qualifier pour la prochaine Can, les Écureuils du Bénin n’ont presque pas droit au faux pas face à ces deux nations. Alors, il serait inutile de déjà tirer la sonnette d’alarme car rien n’est encore perdu.

Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *