Wednesday, February 8, 2023
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Football, Infos, Sports | 3 360 vues

Football – Entretien avec le Directeur général de Adjidja FC Sarl : « Adjidja reste, l’un des plus petits budgets du championnat » ; Colonel Dieudonné Tévoédjrè

Homme de l’ombre par la délicatesse de ses fonctions, le Colonel Dieudonné Tévoédjrè s’est vu propulsé au-devant de la scène…

3 360 vues , dans Actualité Football Infos Sports , le 11 novembre 2022 Étiquettes : ,


Homme de l’ombre par la délicatesse de ses fonctions, le Colonel Dieudonné Tévoédjrè s’est vu propulsé au-devant de la scène médiatique depuis sa nomination comme Directeur général de la Société sportive Adjidja FC Sarl. Dans cet entretien exclusif, le premier responsable de l’équipe professionnelle de football des Forces Armées Béninoises expose avec méthode, le mode opératoire qu’il a adopté avec son administration pour rendre le club financièrement autonome. Lisez cette interview exclusive qu’il a accordée à l’équipe du Bimensuel d’informations de Adjidja Football Club.  

 

Colonel Dieudonné Tévoédjrè, depuis votre nomination comme Directeur général de la Société Sportive Adjidja FC Sarl, quels ont été les grands axes de votre action ?

Permettez-moi avant tout propos de témoigner ma reconnaissance au Général Fructueux Gbaguidi, Chef d’Etat-major Général et Président du Conseil d’Administration d’Adjidja FC Sarl pour la confiance qu’il m’a faite en me nommant à la tête de la Société Adjidja FC Sarl. Cela dit, vous n’êtes pas sans savoir que notre Armée a toujours contribué au développement du Sport national en proposant des athlètes dans presque toutes les disciplines et en participant à presque tous les championnats. C’est alors à juste titre que l’Armée, après avoir pris la mesure de la réforme initiée par le Gouvernement pour professionnaliser la pratique du Sport, a décidé de la création d’une Société sportive. Administrativement, nous nous sommes conformée aux directives du Ministère des Sports et de la Fédération Béninoise de Football. Nous avons ensuite conçu le projet économique et le projet sportif de la Société, avant de nous lancer dans une double intervention de sensibilisation des militaires et de recherche de partenaires financiers.

 

Justement, le mardi 19 janvier 2021, vous aviez pris contact avec les Chefs d’entreprise pour leur présenter le projet «Adjidja dans la cour des grands». Vos objectifs sont-ils atteints ?

Au fait, le Gouvernement a instauré la Taxe pour le Développement du Sport (TDS) en attendant que le document portant «Loi sur le sponsoring» qui est actuellement en cours de pré-validation ne soit adopté. Au titre de la TDS toute  entreprise ayant réalisé un chiffre d’affaires supérieur ou égal a 1 milliard de francs est invitée à libérer 1 pour 1000 de son chiffre d’affaires, à payer directement aux impôts ou à mettre à la disposition d’une Société sportive ou d’une fédération sportive. La zone de contact entre les acteurs sportifs et les grandes entreprises ayant été ainsi créée, nous travaillons juste, en ce qui nous concerne, à présenter notre projet et à expliquer aux chefs d’entreprises l’intérêt qu’ils ont à s’engager avec le club de l’Armée, plutôt qu’avec un autre. Après la rencontre du mardi 19 janvier 2021 avec les Chefs d’entreprises et après bien d’autres contacts non médiatisés que nous avons eus avec le monde des affaires, nous avons pu convaincre Coris Bank International à s’engager avec nous. Nous sommes en voie de signer d’autres grandes entreprises.

 

Le compte bancaire de la Société sportive est très garni donc ?

(Rires) Absolument pas. Adjidja reste l’un des plus petits budgets du championnat. Le football professionnel exige de grands moyens. Grâce à notre partenariat avec Coris Bank International et grâce aux produits dérivés notamment les maillots que nous cédons aux militaires, nous avons pu renouveler l’effectif du club et mettre le nouvel effectif en stage de préparation pendant deux bons mois, sans que des poches privées ne soient sollicitées comme par le passé pour subvenir aux besoins des joueurs. Le premier but à atteindre, c’est rendre Adjidja non dépendant des sollicitudes de personnes physiques. Pour ce faire, nous travaillons à développer les canaux classiques de financement d’un club professionnel moderne.

 

Votre mot de fin…

C’est de rassurer tous les militaires et tous les sympathisants que nous travaillons à les rendre encore un peu plus fiers de leur équipe. Mon administration et moi avons pris en main la gestion du club, il y a seulement 4 mois. Je voudrais inviter tous ceux qui se réclament du club à acheter le maillot, symbole de leur adhésion effective et à faire le déplacement à chaque match pour aller soutenir l’équipe. Je tiens enfin à remercier le Ministère des Sports pour nous avoir attribué le stade municipal de Toffo afin de nous permettre de nous entraîner et d’accueillir nos matches à domicile dans de très bonnes conditions.

 

Réalisation : Sènankpon Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *