Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 24 353 vues

Football / Féminin : La rencontre de la relance ?

Animé d’une bonne volonté de consumer la crise au sien du football féminin, le président de la fédération béninoise de…

24 353 vues , dans Football , le 21 mars 2020 Étiquettes : , , , ,


Animé d’une bonne volonté de consumer la crise au sien du football féminin, le président de la fédération béninoise de Football (Fbf), Mathurin de Chacus a eu une rencontre avec les acteurs du football féminin. La séance a eu lieu dans la salle de conférence Moucharaf Gbadamassi, lundi 16 mars 2020 au siège de la Fbf à Djassin à Porto-Novo. 

Ladite réunion qui a regroupé ceux qu’ils ont voulu appeler les  ‘’ vrais ‘’ acteurs du football féminin au Bénin, comme si en avait des faux, est marquée par l’absence de Floriane Affoutou, présidente de la Commission chargée de la promotion du Football féminin au sein de la Fbf. D’abord, Bénin Sports s’interroge sur son absence ? Est-ce une stratégie pour Mathurin de Chacus de permettre aux autres de bien se vider ? Mais, dans tous les cas, son absence n’est pas bon signe si l’on voulait vraiment crever l’abcès. En effet, lors de cette séance, Mathurin De Chacus a donné des explications sur le déroulement du prochain championnat national de football féminin. S’il faut saluer les décisions prises comme le nombre d’étrangères a utilisé, la sincérité des acteurs du football féminin laisse à désirer. 

Au regard des exigences de la Fifa, il est important de revoir les choses. Mettre fin aux anciennes pratiques afin de repartir sur de nouvelles bases tout en conservant le travail abattu par la commission depuis sa mise en place. Il s’agira pour le président de la Fbf pour ne pas créer de nouvelles tensions, de maintenir ou de valider les résultats du championnat passé. Ainsi, pour le championnat national de football féminin prévu pour démarrer dans les prochains jours, il ne devrait pas être question de mettre tous les 24 clubs ensembles pour une seule phase nationale. S’il est vrai qu’il faut ouvrir la liste d’inscription aux 8 nouveaux clubs, la réforme de la Ligue 1 et de la Ligue 2  voulue par la Commission du football féminin devrait être maintenue. 

Par ailleurs, si nous acteurs véritable et /ou non véritable n’aident pas le Comité exécutif à prendre les bonnes décisions afin de lui rendre la tâche facile, rien ne va bouger. S’il est vrai qu’il y avait 24 membres à la rencontre, il faut rappeler que, malgré que d’autres aient pris l’engagement après avoir pris le matériel nécessaire pour le démarrage de la saison 2018-2019 ont boycottées le championnat au moment où on attendait moins. C’est un point concret pour décider de la cagnotte a alloué aux clubs pour la nouvelle saison. Aussi, comment voulez-vous qu’on accepte ou considère des adhésions en Ligue 1 après avoir été victime du manque de sérieux où sur 21 associations affiliées 7 ont pu démarrer le championnat.

Pérez Lekotan 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.