Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Infos | 5 376 vues

Football / Féminin : Sitou Rafiatou; une valeur oubliée ?

Elle semble être oubliée par ses frères et sœurs du Bénin. La Fédération béninoise de Football (Fbf) tarde aussi à…

5 376 vues , dans Infos , le 4 mai 2020 Étiquettes : , , , ,


Elle semble être oubliée par ses frères et sœurs du Bénin. La Fédération béninoise de Football (Fbf) tarde aussi à prendre les bonnes décisions. Même si plusieurs actions sont menées par le président Mathurin de Chacus et son équipe, dame Sitou Bamikè Anikè Rafiatou, seule licencée de la licence C (Num de licence: CAF-C-02-0381-1114) de la Confédération africaine de football (Caf) est pour le moment mal exploitée. En effet, au terme du stage d’entraînement des nouveaux instructeurs féminins qui s’est tenu du 25 au 28 décembre 2014 à Yaoundé au Cameroun s’est illustrée. Elle sans réserve, l’une des valeurs du football béninois. Lors de la formation qui avait été assurée par le soudanais Abdel Moneim Hussein alias Shatta, directeur technique et du développement de la Caf, et la namibienne Jacqueline Shipanga, instructeur de la Caf, Sitou Rafiatou décroche son diplôme qui la rend apte à exercer à la tête de tout encadrement technique des équipes de jeunes et des amateurs seniors partout en Afrique.

En effet, ancienne arbitre internationale de football, Sitou Rafiatou, 39 ans, avait fait ses preuves avec l’Association sportive Oussou Saka (Asos) de Porto-Novo en tant qu’entraîneur adjoint du staff technique en 2017 sous Lafiou Yessoufou, actuel entraîneur des Dragons Fc de l’Ouémé (Porto-Novo). Ainsi, avec ce contrat, Sitou Rafiatou déjà première femme détentrice de la licence C-Caf, devient aussi la première femme béninoise membre de l’encadrement technique d’un club de football masculin au Bénin. 

Aussi, est-elle de fait instructeur féminin de la Caf. Professeur certifié d’Education physique et sportive (Eps), elle préside depuis quelques années l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) dont le but est d’éradiquer la violence dans le sport béninois à travers la vulgarisation des règles de jeu en la matière.

Réalisation : Sènankpon Pérez Lekotan  

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.