Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 6 619 vues

Football – Journée FIFA Septembre 2022 : De petits joueurs se moquent du drapeau béninois

Le sélectionneur du Bénin, Moussa Latoundji a dévoilé, le lundi 12 septembre 2022 dans la salle de Conférence du stade…

6 619 vues , dans Football , le 22 septembre 2022 Étiquettes :


Le sélectionneur du Bénin, Moussa Latoundji a dévoilé, le lundi 12 septembre 2022 dans la salle de Conférence du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou, sa liste pour les deux matchs amicaux du mois de Septembre 2022. Au total 23 Écureuils ont été retenus pour le voyage sur le Maroc pour défier la Mauritanie, le 24 septembre 2022 et ;Madagascar le 27 septembre 2022. Mais, sur cette liste on note le retour surprenant du Capitaine Stéphane Sessegnon. Lui, qui après la Can 2019 n’avait plus de contrat, plus de matchs joués en club et ce, pendant 3ans, a pu se taper un club dans un championnat moins relevé. Patatras, en deux matchs pour 40 minutes de temps de jeu, le joueur de 38ans est sélectionné. L’intelligence du Béninois est insultée.

 

La grosse pagaille de certains joueurs

 

Blessé, Steve Mounié est absent de la liste des joueurs retenus et sa situation est connue de tous. Malheureusement, on est tenté de dire qu’un complot est bien orchestré contre le sélectionneur national Moussa Latoundji. Déjà lynché dans la presse, il doit faire face aux actes de sabotages de certains joueurs qui exposent leurs caprices. Jodel Dossou qui avait annoncé dans la foulée son indisponibilité pour des raisons familiales, revient finalement sur sa décision à quelques jours du match. La sélection est-elle devenue est marché ? Même dans un marché on ne fait pas de qu’on veut.

 

Apparemment, certains pensent faire mal à Moussa Latoundji. Cédric Hountondji qui s’est déclaré forfait aussi pour cause de blessure pour les deux matchs amicaux face à Madagascar et la Mauritanie, a participé, ce mercredi 21 septembre 2022 à l’entraînement collectif avec son club, Angers. Il ne faut aussi oublier le Cas de Ange Josué Chibozo qui lui aussi a préféré rester en club et passer son permis de conduire. Drôle ! De son côté Sessi d’Almeida laisse la sélection. Mais le problème n’est pas Moussa Latoundji. Il faut plutôt accuser l’administration de la Fédération béninoise de Football (Fbf) qui gère notre Football.

 

Voilà bientôt un an que l’ancien Capitaine des Ecureuils est un entraîneur intérimaire qui est aux commandes de la sélection A sans adjoint. C’est aussi la faute à certaines autorités dont la présence intempestive dans le vestiaire de l’équipe nationale commence par étouffer alors qu’ils n’ont rien à y faire. Leur présence a totalement fragilisé le staff technique. Ils ont réussi à faire des ‘’ Petits joueurs’’ des ‘’ Gourous ‘’ qui se croient aujourd’hui tout permis. Ils se comportent tout comme l’équipe est leur propriété. Ils n’ont aucun respect pour le staff, pour les autres joueurs et ils narguent tout le monde. D’autres osent même appeler le patron de l’encadrement technique par son prénom ou par le sobriquet  » Mouss « .

 

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.