Sunday, September 25, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 35 928 vues

Football / Tacle Sport/ Nomination Dtn : La grosse montagne « Dtn » a accouché d’une toute petite souris

Enfin ! Une fumée est sortie du ciel du siège de la Fédération béninoise de Football (Fbf) au sujet de…



Enfin ! Une fumée est sortie du ciel du siège de la Fédération béninoise de Football (Fbf) au sujet de la nomination d’un directeur technique national (Dtn). Une fumée au lieu d’être blanche est blanchâtre, car en lieu et place d’une Direction technique nationale comme l’avait stipulé l’appel à candidature lancé en décembre 2019, la Fbf a finalement cédé à la pression de la Fédération internationale de football association (Fifa) pour nommer un directeur technique, mais par intérim. Une habitude que les acteurs du football pensaient déjà ranger dans les placards. 

Une si longue attente pour enfin nommer un Dtn intérimaire vient toujours poser le problème de la crédibilité des instances de gestion du football béninois. Oui, c’est hallucinant en 2020 qu’après avoir lancé un Avis à manifestation d’intérêt au double plan national et international que l’on ne soit pas capable de vider une fois pour de bon ce dossier de la Dtn. Pourtant, après l’ouverture des plis, le 16 janvier 2020 par le jury de Laurent Gnassounou (membre du Comité exécutif de la Fbf), au total huit (8) techniciens ont soumissionné : Adolphe Ogougnon, l’ancien latéral des Dragons Fc de l’Ouémé, qui vit en Europe depuis plusieurs dizaines d’années qui selon la Fbf a un curriculum vitae « lourd » selon les responsables de la Fbf; Moïse Ekué, ancien Dtn ; Fortuné Glèlè, ancien sélectionneur des Écureuils et Instructeur Caf; Eustache d’Almeida, Edouard Johnson; Wabi Gomez, ancien Sélectionneur des Écureuils; l’actuel entraîneur des Dragons Fc, Lafiou Yessoufou et Mathias Déguénon, actuel entraineur de Energie Fc de la Société béninoise d’Energie électrique (Sbee). Ensuite, le jury a dévoilé les critères d’annotation élaborés par la Fédération béninoise de Football (Fbf) pour faire attribuer les points à chacun des postulants au poste de Directeur technique national. Alors que le délai fixé pour que la Commission de transmette son rapport au Comité exécutif est arrivé à son terme, le Comité exécutif s’était plongé dans un mutisme et décide de ne plus donner suite au processus. Cataclysme, le ministère des sports entre dans la danse. 

Que devient la parole du ministre Oswald Homéky ?  

Dans ce dossier, la Fbf seule n’est pas coupable. Il faut noter aussi la complicité du ministère des sports. Le mardi 03 décembre 2019 en présence des délégations de Fifa de l’Afd et de la Fff, le Ministre Oswald Homéky déclarait : « En 2020, le Bénin aura enfin sa Direction technique nationale et non son Directeur technique national ». En ce moment, Oswald Homéky avait qualifié la pression de la presse sur la question de « fameuse polémique ». Les faits viennent alors de nous donner raison. Le tandem Oswald Homéky – Mathurin de Chacus vient de faire du déjà-vu au Bénin. Mieux, plus tard, c’est le Ministre des sports qui a décidé que les choses se passe autrement. Invité le samedi 04 avril 2020 dans l’émission « Week-end à tout vent » de Radio Tokpa, le Ministre des sports Oswald Homéky a rassuré que « Rien ne retarde la nomination du Directeur technique national mais aujourd’hui en accord avec la Fédération béninoise de football, nous travaillons sur un nouveau modèle d’éligibilité ». Le Ministre poursuit en éclaircissant : « ce n’est plus le Directeur technique qui compte mais c’est la Direction technique ». A en croire le premier responsable du sport béninois, le nouveau modèle d’éligibilité consiste à demander à tous les postulants au poste de Dtn, de reconfirmer leur candidature mais cette fois en précisant leur intérêt pour un poste spécifique de la direction technique. « Cette nouvelle procédure nous permettra de faire la part des choses. Il nous faut l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Nous travaillons à établir des postes clés. »; avait ajouté Oswald Homéky. 

Quelle a été la suite après ces précisions du ministre ? 

Les précisions du ministre n’ont rien donné de nouveau. Du vent, du pipi. Aucune lettre d’excuse n’a pas été adressée aux postulants. Pire, ils n’ont pas été remboursés ou même dédommagés et, quelques semaines après, on apprend que l’un des postulants présentés à tort ou à raison comme le candidat du Président est retenu pour être Dtn sans aucune forme de procédures. C’est une insulte envers les acteurs du football béninois. Que ça cesse ! 

Réalisation : Sènankpon Pérez Lekotan 


Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.