BANNIERE CAFE BAR DON PERO
Sunday, August 1, 2021
L'Information Sportive en Continu


J-18 Super Ligue Pro : Mauvaise ultime opération des Buffles du Borgou



 

En quête d’une victoire, ce mercredi 30 juin 2021 pour espérer le titre de champion 2020-2021, les Buffles du Borgou n’ont pas pu venir à bout de Hodio Fc sur le stade de Za-Kpota.

 

Champion du Bénin depuis deux ans, les Buffles du Borgou ont cédé à leurs homologues de Esae Fc le titre de leader au cours de cette saison de Ligue Professionnelle de football. C’est à l’issue de la rencontre les opposant à la joueuse et conquérante équipe de Hodio Fc que les Buffles courbent l’échine sur le score de 3 buts à 2.

 

Dans cette rencontre délocalisée de la 18ème et dernière journée de la Super Ligue Pro, les Buffles s’annoncent dès le premier coup de sifflet du juge central, très engagés à remporter le gain de la partie. Roland Béakou sans plus tarder, offre l’avantage aux siens dès la 5ème minute de jeu. À la 34ème minute de jeu, Aliou Yola, sur un penalty très contesté, double la mise pour les Buffles. Désormais 0 – 2 pour les parakois. Hodonou Joël, le dossard 16 de Hodio réduit la marque à la 45′ +1 pour le 1 – 2 au score. C’est sur cet avantage de 2 buts contre 1 pour les visiteurs que le juge central envoie les 22 acteurs au repos.

 

À la reprise, les Hodio boys reviennent avec un moral plus dopé. Leur rage de vaincre va amener les Buffles à concéder 2 autres buts. D’abord, à la 65ème minute, Abbey Allao, le dossard 11 des locaux s’offre l’égalisation avant que le phénoménal Joël Hodonou ne s’offre un doublet synonyme du 3ème but de Hodio Fc. Les locaux prennent ainsi l’avantage pour faire chavirer le navire des kobourous.

 

Hodio Fc fini ainsi sa saison même avec 2 cartons rouge reçus contre 1 dans cette rencontre, sur une bonne note devant les Buffles du Borgou. Les Buffles terminent ainsi leur saison en qualité de vice-champion du Bénin avec 33 points contre 39 points pour les champions (Esae Fc) pour représenter le pays à la Coupe de la Confédération.

 

De Za-kpota, Karol Sékou

 

Comments