Saturday, October 1, 2022
L'Information Sportive en Continu


Lutte | 4 664 vues

Lutte : Un accord pour révéler la lutte au monde

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] Le mardi 17 décembre 2019 fut un grand jour pour la Lutte béninoise. En effet, pour…

4 664 vues , dans Lutte , le 18 décembre 2019


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

Le mardi 17 décembre 2019 fut un grand jour pour la Lutte béninoise. En effet, pour la première fois de l’histoire de la Lutte, le Président de l’Union des fédérations francophones de Lutte (Uffl), Didier Sauvaire a foulé le sol du Bénin. Il s’est fait accompagner d’un expert français d’origine centrafricaine, Christian Danga qui a d’abord dirigé un stage de formation au profit des athlètes, des arbitres et des entraîneurs.

Ainsi, au nom de l’Union des fédérations francophones de Lutte et de la Fédération béninoise de Lutte, Didier Sauvaire et Daoudou Affo ont paraphé un contrat pour semer les graines d’un partenaire ayant pour objectif de sceller le développement de la Lutte béninoise et de rendre la Lutte béninoise très compétitive au plan international et la révéler au monde. 

Pour le président de la FébéLutte, Daoudou Affo, le présent accord de coopération est le fruit des efforts inlassables et du dynamisme de son Comité qui n’a que pour souci, le succès. C’est également l’aboutissement de la volonté politique des Responsables de la Fédération française de Lutte et de l’Uffl qui ont accepté accompagner le Bénin dans le renforcement des capacités de ses athlètes et autres acteurs de la discipline afin de les rendre plus compétitifs au plan international. 

« Cet accord permettra à la Fédération française de Lutte, à l’Uffl et à la FéBéLutte de collaborer dans la réalisation de projets et des actions à leur bénéfice mutuel et en accord avec le Comité national olympique et sportif béninois et le ministère des Sports. Il vise fondamentalement à soutenir la FéBéLutte dans son objectif d’implantation, de développement et de structuration de la Lutte au Bénin, en créant une relation privilégiée d’échanges avec la Fédération » ; a rappelé Daoudou Affo. 

« L’Afrique, le Bénin, est un terreau formidable des hommes et des femmes de qualité pour représenter le Bénin. Cet accord doit faciliter les rencontres et les dialogues entre les Fédérations. Il s’agira de faire vivre la francophonie, les liens d’amitié et de solidarité entre les Fédérations pour une visibilité et une crédibilité » ; martèle Didier Sauvaire, président de l’Uffl avant d’ajouter que les parties doivent créer des événements, apporter une aide, dynamiser et permettre à la francophone de vivre. 

Julien Minavoa a félicité les dirigeants de la Fédération béninoise de Lutte pour avoir pris au sérieux cette discipline et a remercié le président de l’union et son expert pour avoir accepté de venir au Bénin pour ce stage et la signature de cet accord.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.