BANNIERE
Sunday, November 28, 2021
L'Information Sportive en Continu


Oswald Homéky ou le combat d’une génération

  «A bon vin, point d’enseigne», affirmait Michel de Montaigne. Cette assertion intemporelle a une résonnance particulière dans la vie…

631 vues , dans Athletisme Aviron Baby Foot Badminton Basketball Boxe Cyclisme Escrime Football Golf Gymnastique Handball Judo Karate Lutte Maracana Natation Petanque Roller-Sports Rugby Tacle Sports Taekwondo Tennis Tonsimin Ball Volley-ball , le 29 avril 2021 Étiquettes : , , , , , , , ,


 

«A bon vin, point d’enseigne», affirmait Michel de Montaigne. Cette assertion intemporelle a une résonnance particulière dans la vie et le parcours du Ministre Oswald Homéky. Celui qu’on appelle affectueusement le capitaine de la jeunesse est une fierté sans conteste pour la génération montante qu’il a su mobiliser pendant les campagnes électorales pour un KO retentissant.

 

Son ascension fait écho à la voix grave de l’illustre Aimé Césaire qui proclamait comme une heureuse sentence «L’heure de nous-mêmes a sonné !». Finies les incantations politiques flatteuses qui appelaient la jeunesse à attendre l’avenir pour prendre part à la gestion de la Nation. Sa capacité à faire face avec efficacité et probité aux défis auxquels il est appelé et ce lien particulier qui le lie à la jeunesse béninoise font de lui le porte-étendard de la génération nouvelle qui allie compétence, intelligence et performance. La rupture se fait avec la jeunesse qui met pied à l’étrier. Et Oswald Homéky indique si bien le chemin à la génération nouvelle aux côtés de l’Élu de la Nation.

 

À moins de 40 ans, Oswald Homéky symbolise à lui seul l’engagement de Patrice Talon à promouvoir de jeunes Béninois aux postes clés. En 2016, il n’est encore qu’un discret ministre des Sports. Des années plus tard, son charisme fait de lui un homme puissant du système du Président Talon. Originaire du Couffo, dans le sud-ouest du pays, Oswald Homéky, après avoir pris la tête du groupe de presse Fraternité en 2014-2015, doit son ascension fulgurante à sa fidélité au président.

La Rédaction

Comments