Wednesday, February 8, 2023
L'Information Sportive en Continu


Projet Sport au Féminin : Young Challengers pose des actions au profit des jeunes filles à Aplahoué

« Toutes les filles au sport » : C’est le message que véhicule le programme Sport Au Féminin initié par…

2 129 vues , dans Actualité Football Infos Sports Volley-ball , le 23 octobre 2022 Étiquettes : , ,


« Toutes les filles au sport » : C’est le message que véhicule le programme Sport Au Féminin initié par l’Ambassade de France au Bénin avec l’accord du gouvernement béninois à travers le ministère des sports. Dans cette perspective et surtout avec l’appui du Fonds national de développement des activités de jeunesse, des sports et loisirs (Fndajsl), l’Association Young Challengers grâce à sa responsable chargée des activités féminines sportives, Isabelle Agondjote, a innové d’un camp d’initiation et de perfectionnement des jeunes filles au volley-ball et au football.

Démarré ce vendredi 21 octobre 2022 au CEG1 Aplahoué, ville chef-lieu du département du Couffo, ce camp a réuni dans un premier temps les entraîneurs et éducateurs autour des notions tactiques et techniques. Ainsi, à l’ouverture des formations, le Secrétaire Général de l’Association Young Challengers, Brice Adébi a expliqué l’urgence de ce projet au profit des jeunes filles, d’où la formation des entraîneurs et éducateurs est indispensable. « C’est la première fois qu’au cours d’un camp, nous allons former des entraîneurs. Et ça, c’est grâce à l’Ambassade de France (…) », a indiqué Brice Adébi, s’adressant aux participants de la section de volleyball.

L’Ambassade de France étant au cœur de ce projet de grandes ambitions, l’Association Young Challengers a dépêché un expert français pour la formation au niveau des entraîneurs et éducateurs de football. Il s’agit du technicien Vincent Rautureau, sollicité pour ses expériences et son expertise en matière de formation au football, et avec l’assistance de la coache adjointe de l’équipe nationale féminine U20 de football, Adicatou Adam. À en croire le technicien français, « le football féminin devient de plus en plus important ; je trouve que c’est de plus en plus beau de voir le sport féminin se développer, mais aussi le football ». En ce qui concerne le Volley-ball, sous la coordination de Clovis biguézoton, c’est l’instructrice Honorine Ballovi qui s’invite dans la classe pédagogique de la discipline. La diplômée de l’Institut national de l’éducation physique et sportive (Ineps), appuyée par les entraîneurs Adenle Nicomèn et Augustin Attiogbé tous des pratiquants puis techniciens du Volley-ball, a expliqué du fond en comble les différents termes et techniques de la discipline. Notamment, la touche, la manchette, le service.

Par ailleurs, après la phase théorique, les entraîneurs et éducateurs sont passés à la pratique sous l’égide des différents formateurs avec des élèves aspirant pratiquer le football et le volley-ball. Faut-il le préciser, la phase pratique s’est déroulée au stade omnisports d’Aplahoué pour les footballeuses (une centaine) et les volleyeuses (72 scolaires) sont restées au terrain de Volley-ball du CEG1 Aplahoué.

 

La Rédaction

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *