BANNIERE
Sunday, January 23, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 4 009 vues

RD Congo – Bénin : Imbroglio autour du rapport de Eric Otogo-Castane

  Le dimanche 14 novembre 2021, les Ecureuils du Bénin affrontaient leurs homologues des Léopards de la RD Congo dans…



 

Le dimanche 14 novembre 2021, les Ecureuils du Bénin affrontaient leurs homologues des Léopards de la RD Congo dans le cadre de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. Sanctionné par une victoire des congolais par le score de 2-0, la Fédération béninoise de Football (Fbf) a cependant noté des irrégularités lors de ce match au stade des Martyrs. Ainsi, le Prséident Mathurin de Chacus et son équipe décident de déposer une plainte auprès de la Fifa. La Fbf a confirmé sa réclamation avec une somme forfaitaire de 1000 Franc Suisse soit 624 717,43 Franc Cfa pour rétablir la vérité. La Fifa a annoncé depuis le mercredi 17 novembre 2021 avoir reçu la plainte déposée par la Fbf, au lendemain du match RDC # Bénin et donne par la même occasion jusqu’au samedi 20 novembre 2021 à la partie Congolaise de répondre. Depuis, la polémique était de mise. En cause, une irrégularité avec des changements effectués sur quatre sessions alors que le règlement n’en autorise que trois. Une infraction au règlement qui a poussé le Bénin à porter réclamation auprès de la Fifa, espérant voir le résultat invalidé pour s’offrir la place en barrages.

 


Le rapport de l’arbitre tronqué ?

 

Ce qui est grave dans ce dossier est que le rapport de l’arbitre Eric Otogo-Castane suscite quelques incompréhensions. Après avoir sifflé à la neuvième minute de jeu, un penalty très discutable en faveur des hôtes après que l’attaquant congolais Ben Malango ait été très légèrement retenu dans la surface par le défenseur central béninois Khaled Adenon, l’arbitre Gabonais a exposé dans son rapport son expertise en ‘’ montage ‘’ de scénario d’un film. Bénin Sports n’étant pas en RD Congo a pu suivre le match sur le lien de la Fifa. Ainsi, sa rédaction peut affirmer que Gael Kakuta n’est jamais sorti. Il a joué l’intégralité du match avec le dossard N°14. Mieux, aucun remplacement n’a eu lieu à la mi-temps, donc 46ème. Prus grave, Malongo, dossard N°19, est sorti à la 90ème. Il n’y a eu aucun double remplacement ce jour-là pour qu’on nous mette 2 fois 84ème minute. Nous assistons donc à un mensonge international des arbitres qui ont officié ce match.

 


La caf n’est pas la Fifa…

 

Sur la polémique des 4 opportunités de remplacements, il faut rappeler que la caf n’est pas la Fifa et les juridictions ne sont les mêmes. Il est donc inopportun de faire référence à des faits qui n’ont pas de lien. Les litiges des éliminatoires de la Can sont gérés par la juridiction, les statuts et la commission de discipline et des litiges de la Caf alors que ceux de la Coupe du Monde sont tranchés par la juridiction, les statuts et la commission de discipline et des litiges de la Fifa.

 


P.L

 

Comments


error: Le contenu est protégé !!