Saturday, November 26, 2022
L'Information Sportive en Continu


Roller Sports – Projet Sport au Féminin : Les écolières et élèves de Émilie de Ville Neuve sensibilisées

Le mariage sport et études étaient à nouveau au cœur d’une sensibilisation organisée par la Fédération béninoise de Roller Sports…

1 185 vues , dans Actualité Roller-Sports Sports , le 23 octobre 2022 Étiquettes : ,


Le mariage sport et études étaient à nouveau au cœur d’une sensibilisation organisée par la Fédération béninoise de Roller Sports (Fbrs), ce vendredi 21 octobre 2022 lors de l’étape N°2 du le Projet : « Le Roller Sports comme un levier d’émancipation des filles et des femmes ». Ce projet initié dans le cadre du vaste programme du « Projet Sport Au Féminin » de l’Ambassade de France près le Bénin était à l’École Émilie de Ville Neuve de Zogbo après l’étape du Collège d’enseignement général (Ceg) 2 de Godomey.

La délégation de la Fbrs pour la deuxième phase de sa tournée a échangé avec les jeunes filles pour leur expliquer l’importance de faire le mariage sport et études pour un avenir radieux. L’objectif est de briser le mythe selon lequel le sport, et le Roller en particulier, est un sport réservé aux hommes. L’ambition de la Fédération béninoise de Roller Sports à travers ce rassemblement est de prouver que Sport-étude peut être pour de meilleurs résultats scolaires. Comme au Ceg 2 de Godomey, dans sa présentation, Zoulia Kana Chabi, la Maman de l’athlète Rawdath Demba Diallo n’a pas manqué de sensibiliser les filles sur la nécessité de faire du Sport en général et le Roller Sports en particulier. Pour elle, « Concilier le sport et la vie sociale revient à déterminer les relations entre la pratique du sport, la vie scolaire et les obligations de mère éducative ». Elle a aussi rassuré le corps enseignant et les parents que cette synergie, bien que complexe, est passionnante car elle permet de se rendre à l’évidence que ce qui est possible pour les enfants garçons l’est pour les filles également. 

Prenant la parole pour partager ses expériences avec ses jeunes sœurs, Rawdath Demba Diallo, aujourd’hui en deuxième année de Licence à 18 ans seulement a touché du doigt le sacrifice que les parents doivent consentir. « Chère sœurs, la décision d’accompagner à elle seule, ne suffit pas. Il faut également une bonne dose de volonté qui implique beaucoup de sacrifices » ; dira-t-elle avant d’ajouter que le 1er sacrifice est d’aimer ce que votre enfant aime ; le 2ème est de l’aider à concilier son temps à celui de l’enfant dans la pratique de son sport et le 3ème est de dégager un budget et en faire une obligation, car il s’agit de l’épanouissement de notre enfant. Cet appui de la France vise à favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin afin d’accompagner la dynamique en cours au niveau de Roller Sports béninois.

P.L

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.