Wednesday, August 10, 2022
L'Information Sportive en Continu


Infos | 50 820 vues

Sports : Oswald Homéky annonce des grandes réformes sportives pour 2020 aux Fédérations

Le ministre des sports, Oswald Homéky a rencontré les acteurs du sport béninois, ce mardi 25 février 2020 dans la…

50 820 vues , dans Infos , le 25 février 2020 Étiquettes : , , ,


Le ministre des sports, Oswald Homéky a rencontré les acteurs du sport béninois, ce mardi 25 février 2020 dans la salle de réunion du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Objectif, échanger avec les Fédérations sportives sur le niveau d’avancement des différentes réformes engagées dans le domaine du sport dans le cadre du Programme d’actions du gouvernement (Pag). 

 » Au total, vingt-deux milliards sont sollicités par le réformateur afin de rehausser davantage l’image du sport béninois en 2020 « 

Le directeur du sport d’élite, Bonaventure Coffi Codjia introduit la séance.

En prenant la parole, primo, le ministre a annoncé qu’en dehors de l’apport du Gouvernement, 

 » les grandes entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à un milliard F Cfa sont ciblées afin qu’elles contribuent à 1 pour 1000 de leur chiffre d’affaires hors Tva au financement du sport « 

Cette réforme étant déjà en vigueur, va être intensifiée pour le bonheur des Fédérations sportives. Ainsi, les entreprises pourront directement verser ses ressources à une fédération pour financer ses activités; précise Oswald Homéky tout en invitant les acteurs à utiliser ses ressources dans la plus grande transparence en respectant l’orthodoxie financière. 

Deuxio, le ministre informe que les salaires et investissements des sportifs sont désormais défiscalisés afin d’encourager les associations sportives à signer des contrats avec les sportifs, et tertio, Oswald Homéky annonce les principes d’éligibilité des fédérations à cette nouveauté. En effet, pour bénéficier de la subvention des sociétés et entreprises, la discipline sportive doit être pratiquée sur le plan national; organisation régulière du championnat, participer aux compétitions sous régionales et continentales et disposer d’un plan d’action. 

Selon le patron des sports, ces actions vont régler les problèmes de manque de ressources et permettront de créer un environnement pour inscrire le sport dans la performance et dans la durée pour le bonheur des sportifs et le développement du Bénin.

Présents à cette séance, le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Bénin), Julien Minavoa a indiqué que cette séance était primordiale pour le rayonnement du sport béninois.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.