Se connecter à nous

Football

Actualités / Comité de suivi : << Nous pensons faire la rupture avec les anciennes pratiques >>; Oswald Homéky

Publié

le

3 219 vues

Le ministre des sports Oswald Homéky a procédé, le mardi 7 Juillet 2020 à l’installation des membres du Comité technique de suivi de l’élaboration et de l’actualisation des politiques nationales des sports, de la jeunesse, des loisirs, des chartes nationales des sports et des loisirs et du Projet de loi sur le financement des sports au Bénin. Ceci, après avoir signé, le vendredi 12 Juin 2020, la Note de service N°051/Msp/DC/SGM/DPP/SA portant mise en place dudit Comité dans la vision du Gouvernement de faire du Bénin, une vraie nation sportive. Quelques jours après l’installation, le ministre des Sports, Oswald Homéky a accordé une interview exclusive à Bénin Sports à travers son site www.benin-sports.com. Le patron des sports revient sur la pertinence de la mise en place du Comité technique, parle de la durée et aussi de ses missions.
Bénin Sports : Pourquoi un nouveau comité ?
 Oswald Homéky : Vous savez que le Gouvernement sous la conduite du Chef de l’État a retenu d’opérer dans tous les domaines, toutes les réformes nécessaires à l’institution de bonne pratique et surtout pour pouvoir gérer à la fois le présent et anticiper sur le futur. Nous avons mis en place effectivement un certain nombre de projets et programmes, mais, il est important que des réformes fondamentales soient implémentées de sorte que, au-delà des régimes, au-delà des personnes, le mouvement sportif, le secteur des loisirs comme celui de la jeunesse puissent définitivement être dotés de bases fondamentales dans l’intérêt des acteurs des différents secteurs que je viens d’évoquer : Jeunesse ; Sports et loisirs, les choses puissent se faire sans que les fondamentaux ne soient remis en cause. Évidemment, le ministère dispose de compétences pour faire le travail mais, vous savez que ce sont des secteurs dans lesquels, il y a beaucoup d’expertises qui ne sont pas dans l’administration publique. Et donc, c’est pour cette raison que nous avons pensé à mettre en place ce comité de suivi qui est un Comité technique dont le rôle est de suivre et de superviser l’élaboration et / ou l’actualisation de ces différents documents de politique; la politique des Sports, la politique de la Jeunesse, la politique des Loisirs ainsi que les Chartes des Sports et des Loisirs et enfin la Loi sur le financement du Sport en République du Bénin.
La suite après l’élaboration et donc la disponibilité des documents ?
Nous pensons faire la rupture avec les anciennes pratiques. C’est vrai que notre pays a été pendant longtemps le pays par excellence des foras, des ateliers, les comités de réflexion et en général, mais les recommandations sont rangées aux oubliettes. Et c’est justement pour corriger cela que nous avons décidé de mettre en place ce comité qui va suivre la rédaction, l’élaboration et l’actualisation de ces différents documents qui vont être adoptés ou par décret en Conseil des Ministres ou par une loi votée à l’Assemblée Nationale pour définitivement instituer dans l’ensemble des secteurs que j’ai évoqués, les bonnes pratiques et la façon dont les choses vont se faire désormais. Cela n’a rien à avoir avec les habitudes du passé où on faisait des réflexions et des recommandations qui n’avaient par force exécutoire, qui ne servaient à rien parce qu’elles étaient laissées à la discrétion des individus devant les mettre en œuvre. Ce que nous essayons de faire aujourd’hui, c’est fait en sorte qu’indépendamment des régimes qui vont se succéder, indépendamment des hommes qui sont assis dans le fauteuil de ministre des Sports, le Bénin peut se doter des textes fondamentaux pour permettre que, et le secteur des Sports, et le secteur des Loisirs et le secteur de la Jeunesse puissent fonctionner convenablement quelle que soit la nature, la qualité de ceux qui occupent les fonctions.
Pensez-vous que les membres de ce Comité sont capables de combler vos attentes ?
Les membres de ce Comité ne sont qu’un échantillon représentatif. Je crois très humblement que ce Comité est très bien composé. Évidemment, le Bénin regorge de plusieurs compétences et tout le monde ne peut pas être dans un Comité. Mais, quand vous regardez la composition de ce comité; vous y trouvez le Président du Comité national et sportif béninois; vous y trouvez l’un des rares avocats sportifs que nous avons dans notre pays et qui est aussi un ancien Président de la Fédération de Karaté; vous y trouvez un ancien international capitaine de l’équipe nationale de football, Jean-Marc Adjovi-Boco, qui est un ancien membre du conseil présidentiel pour l’Afrique et qui comme on le sait, a fait beaucoup de projets intéressants sur le continent, notamment le projet dans la formation sportive; vous avez le Directeur de l’Injeps qui est notre institut national de formation dans les secteurs jeunesse, sport et loisirs et qui forment sur tout le continent depuis longtemps et à travers lui, c’est l’ensemble des professeurs de l’Injeps qui contribuent à ce comité; vous avez deux journalistes qui ont beaucoup travaillé et qui ont les archives sur le mouvement sportif et les secteurs de loisirs et sur les secteurs de la Jeunesse; vous avez des anciens internationaux qui sont là et qui ont fait dans les différentes disciplines de l’athlétisme qui ont fait leur preuve; vous avez un juge pour la fédération internationale, c’est l’un des plus qualifiés sur le continent africain ainsi de suite. Donc, quand on regarde la position de ce comité, on peut considérer que c’est un échantillon bien représentatif. La deuxième chose que je voudrais dire, c’est que le travail ne s’arrête pas à ce Comité. Le Comité va travailler avec d’autres experts dans plusieurs domaines en prenant en compte tout ce qui a été produit comme contributions par les différentes personnes ressources qui se sentiraient intéressées par les trois secteurs que nous venons d’évoquer.
Trois mois pour le Comité, ce n’est pas peu ?
Nous avons parlé de documents politiques, nous avons parlé de Chartes, il faut savoir que ce sont des documents qui se présentent sous une forme donnée et pour lesquels il y a un existant. L’ existant, c’est ce qui avait été fait même si sur certains plans, c’est caduc; l’existant, c’est aussi tout ce qui est disponible dans le monde entier parce que certains pays ont déjà fait leur pas; l’existant, c’est enfin le fruit de nos réflexions, tous autant que nous sommes concernés par les trois secteurs que j’ai évoqués. Et donc, la période que nous avons indiquée, qui est de 90 jours est une période qui va permettre de livrer dans chacun de ces domaines, les differents documents qui sont attendus. Ensuite, nous allons les présenter de façon plus élargie à la grande famille des sports, à la grande famille des Loisirs et à la grande famille de la Jeunesse. Nous allons les valider et enfin nous irons donc soit en décret pris en Conseil des Ministres ou bien devant la représentation nationale pour faire adopter ce qui doit l’être.
Votre conclusion…
Ce que nous avons fait ce matin (la mise en place du Comité technique, Ndlr), c’est important. C’est un moment historique pour notre pays parce qu’ au-delà des projets et programmes, au delà des performances que nous commençons par enregistrer dans chacun de ses secteurs, il y a une nécessité de faire en sorte qu’aujourd’hui ou demain, tout fonctionne de façon convenable et donc je veux une fois encore remercier chacun de vous (les journalistes ), remercier tous les Béninois et leur dire s’ils ont des choses à dire dans le secteur de la Jeunesse ,dans le secteur des Loisirs ,dans le secteur des Sports, ils pourront se rendre au Ministère des Sports. Le comité y siège et ils pourront verser leurs contributions à ce comité pendant les 90 jours qui leur sont impartis.
Pérez Lekotan et Karol Sékou

Continuer la lecture
Advertisement
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Howdy, i read your blog occasionally and i own a similar one and i was just curious if you get a lot
    of spam feedback? If so how do you stop it, any plugin or anything you can suggest?
    I get so much lately it’s driving me mad so any support is very much appreciated. https://www.herpessymptomsinmen.org/where-to-buy-hydroxychloroquine/

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.