BANNIERE
Sunday, December 5, 2021
L'Information Sportive en Continu


Basketball | 2 811 vues

Basket-ball – Le dunk de Kovasky

  Lundi 30 août 2021, tristement marqué par le départ d’un être cher en la personne de l’Organisateur général du…



 

Lundi 30 août 2021, tristement marqué par le départ d’un être cher en la personne de l’Organisateur général du Comité transitoire de la Ligue professionnelle de Basket-ball, Basket-ball Éric Domingo affectueusement appelé Kovasky. Azetor était un membre engagé et apprécié de tous acteurs de la balle au panier. Toutes ces années passées à ses côtés ont permis de le découvrir et de l’aimer davantage, car il faisait l’unanimité. Sa bonne humeur et son état d’esprit vont beaucoup manquer à ses proches.

 

Eric Domingo a donc rendu l’âme, dans la soirée du lundi 30 août 2021, à la suite d’un accident de circulation à Abokicodji Akpakpa dans le 4ème Arrondissement de la ville de Cotonou. Selon les confrères de Radio Capp Fm, il voulait éviter un conducteur de taxi moto appelé Zémidjan et est allé heurter le pare-chocs arrière d’une voiture 4×4 en stationnement contre la clôture du Centre de santé Lazaret. « Le choc était violent » ; informent nos sources. Eric a perdu sa jambe droite, il a perdu assez de sang. Conduit au bloc, au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) de Cotonou, il accepta l’appel du Père Céleste à la grande désolation du mouvement sportif béninois, des membres de sa famille biologique et de ses amis qui le pleurent.

 

Qui est Eric Domingo ?

 

Éric Bruno Domingo était unique en son genre. Même les circonstances de sa mort étaient uniques. On n’aurait jamais imaginé qu’on pourrait mourir après une fracture au pied. A lui, il avait plusieurs surnoms. Né le 18 octobre 1962, il tendait vers la soixantaine. Marié et père de trois (3) enfants, son apparence trompait tout son entourage. Auxiliaire en Pharmacie, Eric n’était pas seulement un sportif. Il avait une passion politique de par sa popularité. Il est d’ailleurs Conseiller au Quartier JAK, un quartier peuplé de Cotonou. Sur le plan sportif, il débute au Basketball au Collège Confessionnel Steinmetz à Bohicon, puis après il rejoint l’Association des Cheminots avec laquelle il été Champion du Bénin. Azetor a apporté son savoir-faire aux AIGLONS de Lomé avant de terminer son parcours avec la Renaissance Basketball Club. Son talent pour le coaching n’a pas échappé à la vigilance des dirigeants qui lui ont confié l’équipe cadette et depuis le coaching lui colle à la peau comme une seconde nature. Il va successivement trainer son humour au Collège Gbégamey, au Collège Aupiais et au niveau de l’Association PHOENIX Basketball avec laquelle il est une fois de plus Champion du Bénin 2021 en U16 à Porto-Novo. Responsable à l’organisation de la Ligue Atlantique Littoral, Kovasky a toujours exprimé son désir de diriger la plus grande Ligue du Bénin. Kovaski, Kovaski, Kovasky n’’est pas qu’un passionné du Basket-ball. Le sorcier noir du Bénin est l’homme à tout faire dans le sport béninois. Fou et passionné du sport, il est le Secrétaire général auprès de l’Union nationale des associations des supporters (Unas) ; Membre du Bureau du Creuset national des Supporters du Bénin (Cns-Bénin) ; il est aussi Coach communal des classes sportives, un projet phare du Gouvernement ; mais également animateur Speaker lors des évènements sportifs. Il devrait même effectuer le déplacement de Madagascar avec la délégation béninoise pour aller soutenir les Ecureuils du Bénin dans le cadre de la première journée des éliminatoires du mondial foot Qatar 2022.

Kovasky était unique…

 

Il incarnait à lui seul l’union entre l’ancienne et la jeune générations. Il trainait au dos plusieurs surnoms notamment Kovasky, le plus connu. Madona, Azetor, Acrileux, Kpôkpôyiteux étaient les autres diminutifs par lesquels on pouvait appeler Eric Domingo alias le Nerveux. Kovasky est un personnage atypique du monde du Basket. Il était un véritable ‘’touche à tout’’ avec ses qualités, une boule d’énergie et ses défauts. « Cette triste nouvelle nous laisse sans voix et totalement déboussolés vu la dimension humaine de l’illustre disparu, notre bien-aimé frère Eric Domingo », a écrit le président de la Fbbb, Ismahinl Onifadé. « Kovasky aura su, durant ces années, laisser une empreinte qui restera longtemps gravée dans les mémoires et dans nos cœurs », dira Bakary Ganiyi, Président du Comité transitoire de la Ligue professionnelle de Basket-ball. « Kovasky n’était pas un ange, il était un personnage entier, il avait ses défauts » ; renchérit l’un de ses hommes de main, Jean Roland Ekué avant d’ajouter que l’illustre disparu « est le meilleur enfoiré qu’il ait connu sur cette terre… ».

 

Perez de Cuellar

 

Comments