Tuesday, September 27, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 1 167 vues

Football / Coronavirus : Adébayor ne s’est pas évadé

Mis en auto-isolement, ce dimanche 22 mars 2020 à Cotonou, l’emblématique capitaine des Eperviers, Emmanuel Adébayor, le joueur frappé par…

1 167 vues , dans Football , le 30 mars 2020 Étiquettes : , , ,


Mis en auto-isolement, ce dimanche 22 mars 2020 à Cotonou, l’emblématique capitaine des Eperviers, Emmanuel Adébayor, le joueur frappé par la décision gouvernementale dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus n’est plus au Bénin. Après une nuit passée au Bénin, Sheyi Emmanuel Adébayor (36 ans), l’attaquant du club paraguayen Olimpia a rejoint son pays natal, le Togo. Il est mis en quarantaine à son domicile pour observation pendant le reste des jours. Mais du côté de Lomé, les avis vont bon train. Pour la presse togolaise, le dispositif sécuritaire du Bénin présente des failles etil y a beaucoup de légèreté dans la traversée de la frontière bénino-togolaise. 

Or, ces informations distillées dans l’opinion sont en parfaite contradiction avec la version des autorités du ministère de la santé. Pour le cas particulier de Sheyi Emmanuel Adébayor qui défraie la chronique, Bénin Sports a approché les responsables du ministère de la santé. Celles-ci ont déclaré qu’il s’agit d’une série de contrevérités qui mérite d’être clarifiée. Selon leurs explications, la star du football n’a pas bénéficié d’une mesure exceptionnelle. En effet, dans le dispositif mis en place par l’Etat à travers le ministère de la santé, il est prévu un côté social pour permettre aux étrangers de rejoindre leur pays avec un dispositif sécuritaire efficace pour éviter la propagation et la contamination du virus. 

Sur les 73 passagers admis dans un hôtel de la place pour l’évaluation du plan d’auto-confinement, 24 dont les plans d’auto-confinement ont été évalués et validés ont été autorisés à rentrer, dont l’international footballeur Togolais. L’exercice d’évaluation ayant pris fin tard dans la nuit, ils ont préféré attendre la levée du jour pour leur départ.  » Le souci de chaque pays est d’éviter qu’un voyageur ne contamine la population. Nous avons déjà aidé d’autres personnes étrangères et commerçants nigérians escortés pour qu’ils rentrent chez eux « ; indique le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin. 

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.