Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 9 499 vues

Football / J-17 / Vitalor ligue 1: Le promu, Dynmano de Parakou tient en échec les électriciens

Second match nul d’affilée pour la troupe à Mathias Déguenon face à Dynamo de Parakou ce samedi sur la pelouse…

9 499 vues , dans Football , le 1 mars 2020 Étiquettes : , , , ,


Second match nul d’affilée pour la troupe à Mathias Déguenon face à Dynamo de Parakou ce samedi sur la pelouse synthétique de l’Université d’Abomey-Calavi. Dès le coup d’envoi de la partie, les locaux prennent le jeu à leur compte et donnaient du fil à retordre aux verts et jaunes de Parakou.

Bien qu’étant maître dans la possession du ballon, Énergie se fait surprendre sur une action anodine. Moussa Mohamed, nouvelle recrue en provenance des Requins de l’Atlantique profite de l’enorne bourde de Ludovic Alla pour ouvrir le score à la 13ème minute. 

Après l’ouverture cette ouverture les électriciens peinaient à revenir au score, la faute à une bonne organisation défensive des visiteurs. Le score restera inchangé jusqu’au renvoie des 22 acteurs dans les vestiaires par le juge central. Énergie 0-1 Dynamo de Parakou

Au retour des vestiaires, ce sont les locaux qui sont toujours à la manœuvre et se procuraient les meilleures occasions du match mais butait sur Imorou Bachirou et ses coéquipiers de la défense très bien en place.

Il faut attendre la 52eme minuite pour voir la muraille des visiteurs coulée. Suite à un corner bien exécuté par l’international béninois, Nestor Ahovè profite non seulement du caviar de Fousseni Lazadi mais aussi de la déconcentration du promu pour remettre les pendules à l’heure(52′). 

Énergie 1-1 Dynamo de Parakou. Le score ne connaîtra pas d’évolution jusqu’au coup de sifflet final malgré la volonté des deux équipes d’empocher le gain de la partie. Entre temps, Chérif Dine Mamah et Foudeil Karim se faisaient expulsé par le juge central réduisant ainsi les visiteurs à 9, ce qui n’empêche pas toutefois ces derniers de repartir de Calavi avec le point du nul.

Ives Sanwan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.