Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football : UC Sampdoria de l’Italie au service de la pépite du football béninoise

Ils sont au total 100 jeunes béninois venus des différents centres de formations du pays à pouvoir bénéficier d’un don…



Ils sont au total 100 jeunes béninois venus des différents centres de formations du pays à pouvoir bénéficier d’un don de maillot; de barres et surtout profiter des acquis des formateurs venus de l’UC Sampdoria, l’un des meilleurs clubs du championnat italien pour donner la base du football.

C’est à travers le  » SAMP CAMP  » organisé sur le terrain du centre Serena de Adjagbo par l’UC Sampdoria en collaboration avec H2T Academy de la France et des partenaires locaux comme, As Lagarde; AS Volcan et New Star ex Kangourou du président Fatolou Marcel que des jeunes filles et garçons de 7 à 16 ans venus depuis lundi 22 dernier d’une vingtaine de centres de formation ainsi que 6 encadreurs recevront l’essentiel pour la pratique du football à la base.

Le développement du football béninois pour le voir rayonné au monde entier est l’objectif de ce camp, explique le béninois Raymond Tchaye, diplômé UEFA A :  » L’idée c’est de faire émerger le football béninois; lui donner une dimension mondiale parce que, à partir du moment où on quitte l’Afrique, on devient international. Et l’idée c’est aussi de faire profiter à pleins de jeunes de notre expérience. L’objectif crucial de ce camp, reste de faire connaître a ces jeunes, le monde professionnel. Un monde professionnel, toujours très élevé demande assez d’exigences d’où la nécessité de former ces jeunes sur la concentration, la discipline, la technique et le fair-play, des choses essentielles dont on aura besoin toute sa vie pour savoir agir face a des situations.

 » Il y a beaucoup de techniques en Afrique mais il n’y a pas d’aspect tactiques. On n’a pas la préparation physique. Ils ont la physique excessivement mieux que les italiens mais ils n’ont pas de bonnes préparation. Il faut alors travailler sur ces choses ici  » : confie Marco Bracco, l’un des formateurs italiens. Il sera soutenu par son collègue, Roberto Morosini qui martèle que :  » En Afrique, les matches sont aussi important mais le match est la conclusion d’un travail or le travail c’est des étapes pour le match. Mais en Afrique il n’y a pas la culture de travail spécifique pour le match. »

Une bonne formation nécessite un bon entretien vestimentaire raison pour laquelle avant le début de ce stage gratuit où plusieurs jeunes seront sélectionnés selon leur performance, chacun des 100 jeunes ont bénéficié avec l’appui de Copylis en collaboration avec H2T Académie de Raymond Tchaye, d’un don de maillot, barre et autres. Un geste qui fait plaisir aux bénéficiaires à l’image de Juste Adje de New Star :  » C’est grandiose puisque ça ne vient pas toutes les fois. C’est vraiment important. On promet faire mieux pour qu’aux moins la plupart d’entre nous soient sélectionnés. »

Karol Sékou

Comments