Saturday, September 24, 2022
L'Information Sportive en Continu


Infos | 30 369 vues

Infos : La promesse du Ministre Homeky à l’ABPSL !

Le ministre des sports, Oswald Homéky a rencontré, ce mardi 25 février 2020 dans la salle de réunion du stade…

30 369 vues , dans Infos , le 27 février 2020 Étiquettes : , ,


Le ministre des sports, Oswald Homéky a rencontré, ce mardi 25 février 2020 dans la salle de réunion du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou, les acteurs du sport béninois. Il a échangé avec le mouvement sportif sur le niveau d’avancement des différentes réformes engagées dans le domaine du sport en rapport avec le Programme d’actions du gouvernement (Pag) en présence de la presse sportive. 

Présent à cette importante réunion, le président de l’Association béninoise de la presse en ligne (ABPSL), Sènankpon Pérez Lekotan n’a pas hésité à prendre la parole devant le ministre des sports, Oswald Homéky, le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-ben), Julien Minavoa et le mouvement sportif béninois pour poser la problématique de la Communication autour du sport. 

En effet, après avoir salué les réformes engagées par le Président de la République Patrice Athanase Guillaume Talon à travers le ministre des sports, Pérez Lekotan à évoqué la difficulté des Fédérations sportives à bien mener elles-mêmes, la communication autour de leur discipline sportive. 

Ainsi, en s’adressant au ministre Oswald Homéky, le Président de l’Abpsl a cherché à savoir la place de la presse sportive et de la communication sportive dans les réformes engagées.

Aussi, Pérez Lekotan a voulu savoir si les entreprises de presse exclusivement dédiés au sport peuvent-elles bénéficier des avantages liés à la taxe qui permet aux grandes entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à un milliard F Cfa et à la défiscalisation des salaires et des investissements des sportifs. 

En réponse le patron des sports, Oswald Homéky a fait savoir que cette taxe n’est pas à confondre avec le sponsoring. « Les entreprises ne doivent pas s’atendrent à un retour communicationnel et de visibilité. Mais, je voudrais rassurer mon ami et président de l’Association béninoise de la presse en ligne que nous allons travailler ensemble pour trouver une solution à sa préoccupation. La presse sportive ne peut être oubliée dans ces vastes réformes » ; a répondu le ministre.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.