Wednesday, February 8, 2023
L'Information Sportive en Continu


Roller Sports – Projet Sport au Féminin : Le mariage sport et études au cœur d’une sensibilisation

Appuyée par l’Ambassade de France près le Bénin, la Fédération béninoise de Roller Sports (Fbrs) a lancé, ce mercredi 19 octobre 2022, au CEG 2 de Godomey, le Projet : « Le Roller Sports comme un levier d’émancipation des filles et des femmes ». 

2 260 vues , dans Actualité Roller-Sports Sports , le 20 octobre 2022 Étiquettes : ,


Appuyée par l’Ambassade de France près le Bénin, la Fédération béninoise de Roller Sports (Fbrs) a lancé, ce mercredi 19 octobre 2022, au CEG 2 de Godomey, le Projet : « Le Roller Sports comme un levier d’émancipation des filles et des femmes ». 

Initié dans le cadre du « Projet Sport Au Féminin » de l’Ambassade de France près Bénin, le Président Marius Tchibozo et son Comité exécutif veulent apporter un plus dans l’émancipation des filles et des femmes par le Roller Sports. Cet appui de la France vise à favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin afin d’accompagner la dynamique en cours au niveau de Roller Sports béninois. 

Face aux élèves filles, le Vice-président de la Fédération béninoise de Roller Sports, Frankin Ahounou est revenu sur l’historique et le palmarès de la Fbrs. « Grâce à des Jeunes Filles et à des Jeunes Dames, le Bénin est quadruple Champions de Roller : Au Togo, en Egypte, en RD Congo et au Bénin » ; a-t-il expliqué avant de lever un coin de voile sur les matériels utilisés dans le cadre de la pratique de cette discipline. De la combinaison (Maillot) aux patins (Chaussures), Frankin Ahounou a montré aussi les différents types de protections et autres casques. 

Dans sa présentation, Zoulia Kana Chabi  n’a pas manqué de sensibiliser les filles sur la nécessité de faire du Sport en général et le Roller Sports en particulier. « Il faut avoir une tête bien faite dans un corps sain et c’est le Roller Sports qui vous permet de l’avoir » ; dit-elle. Invitée pour partager son expérience avec les jeunes filles élèves, la jeune Rawdath Demba Diallo qui est en deuxième année de Licence à 18 ans seulement a échangé avec ses jeunes dans un langage de vérité. 

Elle qui sème la terreur au Bénin, en Afrique et dans le monde a donné les astuces pour réussir. « Il faut juste s’organiser. Avoir une planification de deux emplois du temps » ; a-t-elle conseillé. La merveille de sportive a exhorté les élèves à ne jamais baisser les bras aux premières difficultés de la vie. Avis partagé par Véronique Athohoun, Surveillante Générale du Ceg 2 de Godomey qui est satisfaite du passage de la Fbrs dans le cadre du Programme de promotion du sport féminin au Bénin initié par l’Ambassade de France au Bénin en collaboration avec le Ministère des Sports. 

P.L

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *