Wednesday, May 22, 2024
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Escrime, Infos, Sports | 13 963 vues

Escrime : Christelle Houdonougbo, nouvelle marraine et ambassadrice

La Fédération béninoise d’Escrime franchit un nouveau cap dans son projet (chantier) principal de faire développer et rayonner la discipline….

13 963 vues , dans Actualité Escrime Infos Sports , le 23 septembre 2023 Étiquettes :


La Fédération béninoise d’Escrime franchit un nouveau cap dans son projet (chantier) principal de faire développer et rayonner la discipline. Cette ambition vient de se matérialiser avec désormais le choix de Christelle Houdonougbo Alioza comme marraine et ambassadrice de cette fédération

Une délégation du Comité exécutif conduite par son Président Jacques Okoumassoun a eu une séance de travail, ce jeudi avec la nouvelle ambassadrice et marraine de la Fédération. Les autres membres du comité exécutif présents étaient le Vice-Président Charles Djossa et le trésorier général Hyppolite Attimbossou.

Au cours de cette séance, le Président Jacques Okoumassoun est revenu sur la vie de l’escrime sur la carte du sport béninois. Une fédération assez jeune et qui a des résultats qui plaident pour elle comme une qualification aux jeux olympiques et des médailles continentales. A cela, il faut ajouter le travail de base fait pour la pratique de la discipline. 

 » Nous voulons aller plus loin en associant notre fédération à des personnalités de marque pour promouvoir le Label de référence que veut devenir l’escrime béninoise « ; a ajouté Jacques Okoumassoun. Pour lui, Christelle Houdonougbo Alioza est un choix évident car à son dynamisme s’ajoute une grande passionnée qu’elle est notamment pour le sport. 

Parmi les voix féminines pionnières dans la production de l’information sportive, la nouvelle ambassadrice et marraine se réjouit de cette marque de confiance de la fédération béninoise d’escrime. Pour la belle petite histoire, alors actrice majeure dans l’administration du sport béninois, Christelle Houdonougbo Alioza était à la genèse de la Fédération béninoise d’Escrime. 

Aujourd’hui, elle est heureuse de se retrouver au cœur de ce projet. « Nous allons faire quelque chose » ; a-t-elle dit d’entrée en toute humilité avant de rassurer de son entière disponibilité. La nouvelle ambassadrice et marraine est surtout fière de voir le chemin parcouru par la fédération béninoise d’escrime en si peu de temps. Elle a salué particulièrement la richesse du calendrier de chaque saison sportive avec cette visibilité nationale et internationale. 

« Je vous félicite pour les derniers championnats et toutes les activités de formation que vous entreprenez. Votre travail est bien reconnu par les instances avec le soutien du ministère des sports et du Comité national olympique qui vous a offert récemment des pistes aux normes internationales » ; a laissé entendre Christelle Houdonougbo Alioza. Son premier défi est l’intensification de la vulgarisation de la pratique de l’escrime. 

Pour elle, la jeunesse de nos établissements et de nos entités universitaires doit être une cible prioritaire dans ce chantier de promotion. Ces actions vont selon elles aider la discipline à briller encore plus.Des échanges dans une ambiance bon enfant qui donnent le ton d’une belle et franche collaboration pour révéler encore plus l’Escrime béninoise.

La Rédaction

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *