Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football, Infos | 31 243 vues

Football / Annulation Vitalor Ligue : << Il fallait promouvoir des montées >>; Quentin Didavi

Le Directeur Sportif (DS) de l’équipe de football de l’École supérieure d’administration, d’économie, de journalisme et des métiers de l’audiovisuel,…



Le Directeur Sportif (DS) de l’équipe de football de l’École supérieure d’administration, d’économie, de journalisme et des métiers de l’audiovisuel, Esae Fc reste en phase avec la décision prise par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de Football (Fbf) au sujet de la suite à donner à la Vitalor Ligue face la crise sanitaire liée au Coronavirus. Pour lui, il ne pouvait en être autrement. Cependant, il fustige une partie de cette décision prise. Il s’est prononcé en exclusivité sur Bénin Sports.
Bénin Sports : Enfin, une décision de la Fbf au sujet de la Vitalor Ligue
J’ai suivi avec attention la sortie de ce document de la Fédération et toutes les étapes parcourues avant d’arriver à cette décision. Je voudrais féliciter la Fédération même si c’était tard d’avoir pris finalement cette décision parce que le football au Bénin n’est pas une particularité par rapport au football de la sous-région. Vous allez constater que partout où ça a repris, ça se joue à huis clos et je vois mal le Bénin jouer un championnat à huis clos. Cette décision devrait être prise depuis un moment, mais vous savez, il y a tellement plusieurs paramètres qui ont motivé la Fédération à différer cette décision jusqu’à finir par la prendre.
Vos impressions au sujet de cette décision ?
Alors concernant la décision elle-même, je crois qu’au niveau des descentes, c’est bien. Mais, à mon humble avis, il fallait essayer de promouvoir des montées c’est-à-dire de la D2 en D1 même s’il faut augmenter le nombre de clubs et trouver le mécanisme après pour revenir à la normale. Faire la même chose pour ce qui est de la montée de la D3 à la D2. Je le dis parce que, vous voyez toutes ces dépenses faites pour caracoler en tête et finalement ne pas pouvoir monter, c’est un peu compliqué. Certaines fédérations ont été sensibles à ça et ont décidé de la montée. Cependant, une fois encore, le comité exécutif a le monopole de cette décision et on est obligé de l’accepter comme ça.
Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.