Tuesday, September 27, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 5 193 vues

Football / Ecureuils / Can 2019 : 24 mars 2019 ; retour sur l’historique qualification à la 4ème Can

Dimanche 24 mars 2019 au stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Les Ecureuils de Stéphane Sessegnon accueillaient les Eperviers…

5 193 vues , dans Football , le 28 mars 2020 Étiquettes : , , , ,


Dimanche 24 mars 2019 au stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Les Ecureuils de Stéphane Sessegnon accueillaient les Eperviers de Sheyi Emmanuel Adebayor pour la dernière journée des éliminatoires de la Can Egypte 2019. Avant l’entame de la rencontre, le Bénin n’avait besoin que d’un point pour assurer sa 4ème phase finale d’une Coupe d’Afrique de football. Au terme des 90 minutes de jeu, le Bénin s’impose, 2-1. Revivons cette belle rencontre entre Écureuils et Éperviers sous un soleil chaud et ardent dans un stade plein à craquer. 

En effet, la mobilisation était énorme à la taille de l’enjeu. Tout est allé très vite. Car, après 12 minutes de jeu, le stade de l’amitié Mathieu Kérékou s’embrase. L’ouverture de Soukou Sebio était parfaite. David Djigla remporte ces deux duels face à cette défense un peu tendre sur ce coup (But de David Djigla). Le Bénin mène alors 1-0. Kouhounon en ébullition. A quelques minutes de la fin de la première partie, les Ecureuils étaient proche du 2-0 sur une tête pas bien piquée de Mounier qui a d’ailleurs buté sur le portier des Éperviers. Logiquement, les Ecureuils du Bénin ont dominé cette 1ère partie de la  rencontre et s’imaginent déjà brisé le trône de Claude le Roy.

De retour des vestiaires, c’est un véritable Emmanuel Adebayor qui était tout proche d’égaliser. Mais Olivier Verdon parvient à le maitriser calmement. Quelques minutes plus tard, le Bénin avait plus tôt la balle du 2-0. En effet, sur une contre-attaque lancée par la défense béninoise, Soukou a essayé de retrouver Jodel Dossou qui était nez à nez avec le portier togolais. Jojo tombe sur un géant Bassa Djéri qui était impériale dans les 7 m 32, 68ème. 

Les Togolais vont se retrouver. La sanction est immédiate. Sur un coup franc tiré par le milieu Floyd Ayité, le ballon navigue dans la surface de réparation des locaux. L’avant-centre Emmanuel Adebayor saute plus haut que tout le monde et égalise d’un coup de tête rageur : 1-1, 69ème. Le Bénin toujours qualifié avec ce score. Malgré la pression exercée par les visiteurs, les Ecureuils tiennent cependant bon. Ils trouvent même la faille une seconde fois. David Kiki fait un joli centre contré par la tête de Dossou Jordel retrouve l’avant-centre Steve Mounié qui redonne en effet l’avantage aux siens d’un coup de tête : 2-1, 83e. Les Béninois terminent ainsi deuxième du groupe D derrière l’Algérie.

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.