BANNIERE
Friday, September 24, 2021
L'Information Sportive en Continu


Football | 2 776 vues

Football – Mondial Féminin U20 2022 : « On n’a pas le droit de nous empêcher de rêver » ; Ouzérou Abdoulaye



 

La Fédération béninoise de Football (Fbf) a engagé la sélection nationale U20 Dames pour les éliminatoires de la zone Afrique de la prochaine Coupe du Monde Féminine U20, Costa Rica 2022. Après leur brillante qualification pour le prochain tour, les Ecureuils Dames Juniors du Bénin (13 buts face au Niger) auront à jouer gros face aux Lionnes de l’Atlas, le samedi 25 septembre 2021. Dans ce cadre, les joueuses ont entamé un regroupement à Porto-Novo, le vendredi 10 septembre 2021 sous la direction du duo Ouzérou Abdoulaye – Adam Adicatou assisté par Marlène Agbadjè comme kinésithérapeute. En exclusivité, Ouzérou Abdoulaye évoque le match qui s’annonce.

 

Bénin Sports : Vous avez cartonné face au Niger en aller-retour. Coach, parlez-nous de cette double confrontation ?

 

Ouzérou Abdoulaye : Il faut reconnaître que nous avons abordé cette double confrontation sans grandes certitudes, car nous ne connaissions pas l’adversaire sans oublier que nous n’avions pas eu de matchs amicaux. Mais, j’ai été agréablement surpris par le jeu produit par les filles. L’entame du premier match nous a été favorable et je pense que ce début tonitruant avec deux buts en 15 minutes à donner la confiance aux filles; ce qui leur a permis de se lâcher.

 

Après cette performance, quel est le traitement réservé aux joueuses ?

 

Je pense que les autorités n’ont pas fait de différence de genre. Le traitement réservé aux hommes des différentes catégories d’âge a été le même avec les filles. Je tiens d’ailleurs à saluer notre administration pour cela.

 

Le score fleuve du match reflète-t-il le niveau du Football féminin béninois ?

 

Je ne pense pas. On pourrait se voir un peu trop beau. Nous sommes le Bénin et le football féminin, je le répète, est à une étape embryonnaire. Il faut continuer par travailler. Car, dans la sous-région, le Niger et le Bénin sont dans la même classe, le Togo, la côte d’Ivoire, le Burkinabé une classe au-dessus, le Nigeria, le Ghana au sommet. Le chemin est donc long !

 

Votre prochain adversaire c’est un le Maroc : Un gros morceau ?

 

Un os de lion je dirai (Rire). Le Maroc fait partie des équipes favorites pour la qualification à cette Coupe du Monde. J’ai répété aux filles que nous avons marqué 13 buts face au Niger, nous pouvons en prendre le même tarif face au Maroc. Nous devons donc rester les pieds sur terre afin d’avoir la concentration nécessaire pour affronter cet adversaire. Nous jouerons sans pression, mais avec l’envie de réaliser le gros coup de cette campagne. Toute comparaison gardée, mais en 2019 chez les hommes personne ne donnait le Bénin gagnant contre le Maroc, on connaît la suite. On n’a donc pas le droit de nous empêcher de rêver. C’est toujours jouable en football.

 

Avez-vous une idée de l’équipe Marocaine ?

 

Oui. J’ai suivi des bouts de matchs et j’ai les compositions des dernières listes du Coach. C’est professionnel et costaud avec des filles venues de France, des Pays Bas, de la Norvège ou des USA… Leur monde est différent du nôtre. Mais David contre Goliath ne s’est pas dégonflé. Nous partons donc sans crainte pour la bataille.

 

Coach, quel est l’objectif a vous assigné par la Fbf?

 

Simplement honorer la nation. Et je pense que pour les deux matchs livrés la mission est accomplie, maintenant il faut profiter de tous les moments de joie. On ne pense pas à la coupe du monde pour le moment. Pour ma part, si la saison prochaine, la Fbf enregistre un afflux de licenciées, j’aurai atteint mon objectif car le plus important c’est de susciter des vocations chez les plus jeunes, décomplexer les parents qui hésitent à inscrire leurs filles dans les clubs. Ce sera déjà ça de gagné.

 

Un appel, votre mot de la fin.

 

Sincères remerciements à tous nos soutiens, au public de Niamey et de Porto-Novo en espérant être autant accompagnés contre le Maroc dans quelques jours.

 

Réalisation : Pérez Lekotan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.