Sunday, October 2, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 3 089 vues

Football / Vitalor Ligue 1 / Dragons Fc # Esae Fc : Le film de l’incident

Le match Dragons Fc # Esae Fc de la 17ème journée de la Vitalor Ligue 1 qui s’est terminé à…

3 089 vues , dans Football , le 3 mars 2020 Étiquettes : , , , , , ,


Le match Dragons Fc # Esae Fc de la 17ème journée de la Vitalor Ligue 1 qui s’est terminé à queue de poisson à Missérété, ce lundi 2 mars 2020 continue d’animer les débats dans le monde du football. En effet, un incident est survenu après le coup de sifflet final de l’arbitre Romeo Demahou. Dans la foulée, le capitaine des Dragons Fc de l’Ouémé, Chaona Chamoussi Deen et plusieurs autres responsables des Dragons Fc sont convoqués par la Police Républicaine.

Les faits…


Selon les informées regroupées par la rédaction de Bénin Sports, jusqu’à à la 90ème minutes Dragons Fc menait au score 1 # 0. L’arbitre donne cinq (5) minutes de temps additionnel. On en était là quand, à la 94ème minute, sur un centre en retrait, le latéral gauche des Dragons Fc a manié le ballon des mains (la main droite). Ainsi, le ballon est allé chez un joueur qui pouvait jouer toujours le ballon qui l’a échappé. Romeo Demahou siffle le pénalty, car l’avantage escompté n’a pas abouti. Le pénalty a été marqué par le joueur N°11 de Esae Fc, Maxime Kokpon. Après le coup de sifflet final, le joueur N°17 Chaona Chamoussi Deen s’est rué sur le juge central. Il ne l’a pas touché mais, c’est après son geste que le public de Dragons Fc a profité et a donné des coups a déchiré la tenue de l’arbitre et blessé le premier assistant Roland Oussougan et déchiré la poche du second assistant Faustin Togbévi. Les supporteurs de Dragons Fc ne se sont pas arrêtés là. Des jets de pierres de partout ont accueilli les arbitres. Heureusement que les hommes de la Police Républicaine étaient vigilants et ont évité le pire avant de les conduire au Commissariat. 

Selon les enquêtes de Bénin Sports, Romeo Demahou (juge central) n’a convoqué personne et a bien informé la Commission des arbitres. Le vice-président et la secrétaire sont bien au courant de la situation. Une fois au Commissariat, les arbitres ont été écoutés et ce sont les Policiers qui ont pris la responsabilité d’ouvrir une enquête pour prendre et sanctionner les fautifs.

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.