Sunday, October 2, 2022
L'Information Sportive en Continu


Handball, Infos | 35 444 vues

Handball / Bénin Sports à Cœur Ouvert : Des BTP à la communication et au sport, Aimé Sèbio s’ouvre

Le 17ème numéro de « Bénin sports à cœur ouvert » du site www.bénin-sport.com recevait le lundi 15 juin Aimé Sèbio, Manager…



Le 17ème numéro de « Bénin sports à cœur ouvert » du site www.bénin-sport.com recevait le lundi 15 juin Aimé Sèbio, Manager général de Flowers Handball club de Cotonou et Sélectionneur national de l’équipe junior masculine. Plusieurs sujets ont été abordés avec lui notamment, le sport en général avec le bilan des 4 années de gestion du ministre des sports Oswald Homéky et la crise sanitaire liée au Coronavirus.

Né le 27octobre 1980 à Lokossa, département du Mono dans une famille de six enfants dont il est l’ainé, Aimé Sèbio (en langue fongbé, Sèbio veut dire ce que le destin a demandé, ndlr) est l’actuel manager général de Flowers handball club de Cotonou. Une équipe qu’il dirige aussi bien chez les hommes qu’au niveau des dames depuis 2006, mais entouré par des adjoints et une équipe technique dévouée à la tâche. Un poste qu’il cumule avec celui de l’entraîneur de la sélection masculine junior de handball du Bénin. Aimé Sèbio explique comment il s’est retrouvé dans le sport après les BTP. « Je suis du couffo, entraîneur de l’équipe nationale homme de handball. J’ai fait d’abord les BTP niveau DTI après je suis passé dans la communication où j’évolue actuellement comme Directeur de communication de Matin libre et Directeur Général adjoint de l’agence de communication Caméléon ».

Après 4 années passées à la tête du Ministère des sports, Oswald Homéky, Aimé Sèbio étale un bilan plutôt satisfaisant : « Quatre ans de gestion ! L’équipe nationale de football est allée en quart de finale de la Can, c’est une très bonne chose. L’équipe de Handball sous la gestion de Oswald Homeky a participé à des campagnes où elle a terminé championne de la sous région, Vice-championne de l’Afrique sont des prouesses à son actif. Dans l’ensemble le bilan de la gestion du ministre Oswald Homeky est plus ou moins satisfaisant ». Cependant, tout n’est pas rose selon lui. « Mais nous lui demandons d’augmenter un peu la cagnotte pour nous permettre de participer à plusieurs compétitions. Il faut que le ministère organise les choses de telle sorte qu’à la fin de chaque saison, les équipes championnes puissent participer à des campagnes africaines. C’est ça le développement du sport. Quand le joueur sait qu’après le championnat national il doit participer à une compétition africaine, c’est une source de motivation », ajoute-t-il. Au sujet des classes sportives, l’invité après avoir salué l’initiative, n’a pas manqué de demander au ministère des sports de mettre en place un dispositif pour un suivi rigoureux.

Face à la crise sanitaire liée au Coronavirus, Aimé Sèbio parle de la gestion de l’équipe de Flowers en cette période : « Comme je vous l’avais dit, Flowers est une grande équipe et les joueurs ne sont pas de petits joueurs. Ils savent ce qu’ils ont à faire. C’est vrai que nous ne sommes pas en Europe puisque c’est là-bas qu’il y a des salles partout avec la possibilité d’avoir le matériel à la maison et de travailler; mais sans le matériel, le peu qu’ils doivent faire est connu. Quand la pandémie va passer et au regard de la longue période de repos, nous verrons ce qu’il y a lieu de faire. Donc à la reprise, l’objectif c’est de mettre en place un programme qui peut permettre progressivement aux joueurs de retrouver la forme. Si on ne fait pas attention on risque d’avoir beaucoup de cas de blessure. Ce serait vraiment compliqué mais nous allons nous y mettre. Nous allons solliciter la Direction technique nationale qui est à notre service. » a t-il conclu.

Bachirou Issa

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.