Friday, September 30, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 833 vues

J-8 Vitalor Ligue 1 : Aspac cale à domicile

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] L’Association sportive du port autonome de Cotonou (Aspac), recevait ce vendredi 06 novembre 2019 au campus…

833 vues , dans Football , le 6 décembre 2019


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

L’Association sportive du port autonome de Cotonou (Aspac), recevait ce vendredi 06 novembre 2019 au campus d’Abomey-Calavi la formation des Dragons de l’Ouémé pour le compte de la 8e Journée de la Vitalor Ligue 1. Ce duel au sommet du championnat, n’a pas manqué de tenir toutes ses promesses. Au terme d’un match aprement discuté est agrémenté d’un très beau spectacle, les deux équipes se séparent sur un score de parité : 1 but partout. 

La rencontre débute avec une domination des visiteurs qui affichent d’entrée leur ambition de repartir avec les trois points de la partie. Aspac reste bien présente sur la défense et se procure les meilleures occasions après 10 minutes de jeu. À la 21e minute, Dominique Fransoayé se heurte à son coéquipier Jean Ogouchi et perd la balle. Wariss Aboki récupère le ballon et d’une frappe croisée, ouvre le score pour l’Aspac. Dix minutes plus tard, les visiteurs répliquent : Folly Gbadoegan égalise d’une frappe sèche déclenchée dans la surface de réparation suite à un super centre en retrait de David Tchetchaou. Le jeune attaquant inscrit ainsi son 4e but de la saison. 1 – 1 à la pause. 

À la reprise, l’équipe locale lance les festivités et se procure la première grosse occasion à la 48e minute : Abayomi Ayinla trouve le montant droit sur une superbe frappe croisée. Dans la foulée, les Dragons se procurent deux coups francs très bien positionnés aux abords de la surface de réparation, mais tous mal exécutés. Il faut attendre les dix dernières minutes pour voir la rencontre s’animer à nouveau : sur un nouveau coup franc exécuté par Djamal Fassasi, les Wémènous passent tout près du but de la victoire. Nana Badarou effectue un sauvetage in extremis sur la ligne pour maintenir les siens en vie. Les portuaires se procurent une dernière occasion à la 95e minute mais Salami Touré Bankassi manque sa face-à-face. Score final, un but partout. 

Pour Lafiou Yessoufou, entraîneur des Dragons de l’Ouémé, ce point du nul reste un bon point pris à l’extérieur : « Nous avons affronté ce soir une grande équipe du championnat pour qui nous avons  beaucoup de respect. Le nul est toujours mieux que la défaite. »

Du côté d’Idrissou Muntari, la confiance règne malgré ce deuxième match consécutif sans victoire : « Nous avons préparé ce match pour le gagner, mais match nul à l’arrivée. Je suis satisfait de mes poulains et je reste confiant que le travail finira par payer. Nous arriverons là où nous sommes attendus. »

Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.