Wednesday, February 28, 2024
L'Information Sportive en Continu


Jeux de l’ACNOA Zone 3 : « Il est question de donner le maximum de compétition à nos athlètes », Julien Minavoa

Une forte délégation du Bénin est attendue au Togo pour ce gros évènement. Le Togo s’apprête à accueillir pour la…

5 392 vues , dans Actualité Basketball Handball Infos Volley-ball , le 1 décembre 2023 Étiquettes :


Une forte délégation du Bénin est attendue au Togo pour ce gros évènement. Le Togo s’apprête à accueillir pour la première fois de son histoire, les Jeux de Zone 3 de l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique) du 03 au 10 décembre 2023. Et une forte délégation du Bénin est attendue pour ce grand événement. Le protocole d’accord un protocole d’accord, donnant le ton de la compétition réservée aux seniors Dames avec trois disciplines majeures que sont le Handball, le Basketball 3×3 et le Volley-ball. Du côté du Bénin, le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) s’active pour que tout se passe bien. 

Avant le début des hostilités, le Burkinabé Jean Yameogo, président de l’Acnoa Zone 3, est revenu sur les fondamentaux de l’association. « Dans le cadre du développement pour multiplier les compétitions, il a été instauré des compétitions pour donner beaucoup plus de punch à nos athlètes », a-t-il justifié avant d’ajouter que l’Acnoa a retenu trois disciplines majeures en dames que sont: le Volleyball, le Handball et le Basket 3×3. Ce qui sera complété par la Boxe en mixte. « Nous aurons également des disciplines d’exhibition qui sont programmés aux Jeux (ndlr, JO Paris 2024) le Breakdance, le tir à l’arc, le Teqball et la lutte codifiée » ; fait savoir le Président.

Pour cette 1ère édition, 8 pays participants sont attendus. Il s’agit du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Burkina Faso, du Niger, du Nigeria, du Libéria et du Togo, pays organisateur. L’objectif visé en organisant ces Jeux selon le Président du Cnos-Ben est précis. « Il est question de donner le maximum de compétition à nos athlètes. Tous les pays sont en route pour Paris 2024. Il faut que nous puissions multiplier les compétitions pour pouvoir espérer obtenir un quota de qualifiés directs pour l’Afrique en général et le Bénin en particulier » ; indique Julien Minavoa. Notons que 600 athlètes sont attendus dans la capitale togolaise. 

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *