Monday, May 27, 2024
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Infos, Sports | 27 309 vues

Jeux de l’ACNOA Zone 3 : Les hostilités lancées à Lomé

La première édition des Jeux de l’ACNOA de la Zone 3 a officiellement été lancée, ce mardi 05 décembre 2023…

27 309 vues , dans Actualité Infos Sports , le 6 décembre 2023 Étiquettes :


La première édition des Jeux de l’ACNOA de la Zone 3 a officiellement été lancée, ce mardi 05 décembre 2023 à la scène Bella Bellow de l’Université de Lomé, par le Président de l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique) Zone 3, le Burkinabé Jean Yameogo. Le top a été donné au terme d’une cérémonie d’ouverture qui s’est voulue festive, joyeuse et remplie de symboles chers à l’olympisme. 

La cérémonie d’ouverture des Jeux à Lomé a accueilli du bon monde. Autour du Président du Comité national olympique du Togo (Cno Togo), Akpaki Deladem, étaient présents les ministres du Gouvernement et les Présidents des Comités olympiques de la Zone 3. La France était représentée par son Ambassadeur pour marquer la tenue des Jeux olympiques à Paris en 2024. 

Au cours d’une cérémonie où les différents intervenants ont voulu magnifier les valeurs olympiques, le maître de cérémonie a tenu à mettre l’accent sur «l’importance de la Paix, de la Tolérance et aussi du Fair-play dans le sport » qui s’est matérialisé par la présence des pays de la sous-région malgré les crises répétées. 

S’alignant sur le même registre, le Président du Cnos Togo est revenu sur la finalité des Jeux de l’ACNOA Zone 3. Akpaki Deladem, rappelle que « dans le cadre du développement de toutes les disciplines sportives, il a été instauré des compétitions pour donner beaucoup plus de punch aux athlètes ». Le Burkinabé Jean Yameogo lui, est revenu sur le rôle du sport dans le règlement des crises en Afrique avant d’insister sur l’objectif visé en organisant ces Jeux. « Il est question de donner le maximum de compétition à nos athlètes. Tous les pays sont en route pour Paris 2024. Il faut que nous puissions multiplier les compétitions pour pouvoir obtenir un quota de qualifiés directs pour l’Afrique en général et la Zone 3 en particulier », a-t-il déclaré.

Après les discours protocolaires, très fleuris et parsemés de métaphores valorisant l’olympisme, la flamme olympique a été allumée pour marquer le lancement officiel des Jeux. Notons que 600 athlètes sont dans la capitale togolaise. Ils sont venus du Nigéria, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Bénin et du Togo, pays hôte.

Lomé, Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *