BANNIERE
Sunday, November 28, 2021
L'Information Sportive en Continu


Annonces, Infos | 38 804 vues

Dossier / Actualité : Le casting de Homéky à la loupe de Bénin Sports

Le vendredi 12 juin 2020, le ministre des sports du Bénin, Oswald Homéky a signé la note de service N°051/Msp/DC/SGM/DPP/SA…



Le vendredi 12 juin 2020, le ministre des sports du Bénin, Oswald Homéky a signé la note de service N°051/Msp/DC/SGM/DPP/SA portant mise en place du Comité technique de suivi de l’élaboration et de l’actualisation des politiques nationales des sports, de la jeunesse, des loisirs, des chartes nationales des sports et des loisirs et du Projet de loi sur le financement des sports au Bénin. Quelques jours après cette décision, Bénin Sports vous présente la majorité des membres dudit Comité présidé par le patriarche Julien Vinakpon Minavoa.

Julien Minavoa

Julien Vinakpon Minavoa : Président du Comité, Julien Minavoa est un Expert consultant diplômé de Master en Management des organisations sportives et olympiques (Oso), de la Faculté des Sciences du Sport de l’Université de Poitiers (France) et Expert consultant en Éducation Olympique, sous certification de l’Académie Internationale Olympique, Olympie (Grèce). Il est l’innovateur de l’Assiette Fédérale Identitaire (AFI), une Application d’Auto-Evaluation, de Résilience et de Planification Olympique. Récemment, il a décroché le prix du Mérite de l’Association des Comités nationaux olympiques (Acno). Précédemment Secrétaire général adjoint (1997 – 2002) et Secrétaire général du Comité national olympique et sportif du Bénin (Cnos-Ben) 2002-2012, Julien Minavoa est l’actuel Président de l’institution depuis le 17 mars 2013. Membre du bureau de l’Association des comités nationaux olympiques de l’Afrique (Acnoa), Julien Minavoa est aussi le Chargé de Missions du Président de l’Acnoa et le Président de l’Acnoa / Zone 3. Minavoa est aussi un Handballeur. Ancien développeur du Handball à Parakou de 1974 à 1982, Entraîneur 1er degré Handball 1979 et Exportateur du Handball au Niger en 1979 par l’entremise des Jeux de l’amitié Borgou-Dosso, il fut Secrétaire général de la Fédération béninoise de Handball 1981 à 1988 puis de 1990 à 2007 et Vice-Président de la Fédération béninoise de Handball (1979 à 1981). En Athlétisme, il a été Secrétaire général adjoint Fédération béninoise d’athlétisme de 1977 à 1979. Ancien gardien de buts d’Espoir Fc de Savalou de 1968 à 1973, Julien Minavoa est le Conseiller Spécial du Président de l’Association Francophone des Académies Nationales Olympiques, Commandeur de l’Ordre Olympique du Bénin, Grand Maître de l’Ordre Olympique du Bénin, Officier de l’Ordre du Mérite Social de Côte d’Ivoire.

Bellarminus Kakpovi

Bellarminus Kakpovi : Vice-président du Comité, ce jeune titulaire d’une Thèse de Doctorat en Communication politique obtenue en Belgique est un enseignant-chercheur en Science politique à l’Université de Parakou. Précédemment Directeur adjoint de cabinet du ministre des sports, Oswald Homéky, Bellarminus Kakpovi est l’actuel Secrétaire général du ministère des sports (Msp). Très calme et posé, il est proche des acteurs du mouvement sportif béninois. Il d’ailleurs comme considéré comme la cheville ouvrière du ministère des sports et le complice des acteurs du mouvement sportif béninois.

 

Victor Lawin

Victor Soumon Lawin : Rapporteur du Comité, il est spécialiste en Passation des marchés publics ; auditeur en finance et contrôle de gestion et doctorant en Sciences de gestion. Depuis Octobre 2016, Victor Soumon Lawin est le Directeur de la programmation et de la perspective du Msp. Cadre technique du ministère des sports, il connaît parfaitement le mouvement sportif pour ajour toujours travaillé en étroite collaboration avec les différents ministres et directeurs du sport d’élite. Sa présence dans le comité n’est donc pas le fruit du hasard.

 

Jean-Marie Falola
Jean-Marie Falola

Jean-Marie Falola : Il est l’un des huit (08) membres du Comité mis en place. Directeur de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et du sport (Injeps) et très actif dans le mouvement sportif depuis sa nomination, il travaille en symbiose avec le Cnos-Ben sur le rôle que devrait jouer l’Injeps dans le développement du sport béninois. Pour preuve, Jean Marie Falola a présenté une communication sur le rôle et la mission de l’Injeps dans le développement du sport, le samedi 29 février 2020 à la salle de réunion du stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou, lors de la session de restitution sur les grandes tendances qu’ont révélé les travaux du jury mis en place pour le diagnostic du pronostic vital de chacune des vingt-huit (28) fédérations membres du Cnos-Ben.

Edmond Dossa

Edmond Dossa : Membre du Comité, il est l’œil du Chef de l’Etat en sa qualité de membre de l’Unité présidentielle du suivi à la Présidence de la République. En effet, Edmond Annie Dossa est né le 16 novembre 1952 à Dakar au Sénégal. Professeur Certifié de Langues Allemande et Anglaise à la retraite, il est marié et père de 4 enfants. Expert de l’Uemoa dans l’harmonisation du Baccalauréat dans l’espace, Edmond Dossa est aussi membre du mouvement sportif depuis plus de 50 ans. Il a pratiqué plusieurs disciplines notamment : l’Athlétisme, le Football à l’Etoile Sportive de Porto-Novo, le Handball en équipe nationale et le Karaté au Lycée Behanzin. Ancien Secrétaire général et ancien Président de l’Ensemble sportif des étudiants (Ese), Edmond Dossa a été également responsable à l’organisation, puis Secrétaire général des Dragons Fc de L’Ouémé. Ancien Secrétaire général de la Fédération béninoise de Handball et de la Fédération béninoise de Football, il est fut membre de la commission de rédaction des chartes de 76 et de 90. Il est aujourd’hui Chargé de Mission du Président de la République à l’Unité Présidentielle de Suivi (Ups/ Sports).

Jean-Marc Adjovi-Bocco

Jean-Marc Adjovi-Boco : Conseiller technique du ministre des sports Oswald Homéky, il est l’ancien capitaine des Ecureuils du Bénin né le 22 décembre 1963 à Cotonou. Ancien joueur du RC Lens, il est actuellement Directeur général de l’Association Diambars dont il est cofondateur avec des amis sportifs, dont Patrick Vieira et Bernard Lama. Jimmy est aussi ancien membre du Conseil présidentiel pour l’Afrique (Cpa), une organisation étatique française, fondée par le président Emmanuel Macron en août 2017 qui a réuni des personnalités issues de la société civile, membres ou non de la diaspora africaine.

 

Christophe Nonvignon

Okry Nonvignon : Ancien athlète et spécialiste du sprint, il n’a pas fait une longue carrière d’athlète ayant été victime très tôt d’un grave accident de la circulation. Ne pouvant supporter de s’éloigner des pistes, il se reconvertit vite, passant son premier diplôme d’entraîneur en 1996. Il découvrira après sa vraie vocation et changea de spécialité en devenant juge et diplômes après diplômes, devint juge international en octobre 2001. Faisant partie d’une liste de rares africains à être membres du panel de la Fédération Internationale, il prend en décembre 2001 la tête de la Direction des compétitions de la Fédération Béninoise d’Athlétisme avant de choisir de devenir membre du Comité Exécutif depuis décembre 2012 au poste de Responsable à l’Organisation, poste qu’il occupe jusqu’à ce jour. Okry Christophe Nonvignon compte un grand nombre de compétitions continentales et internationales à son actif, des Jeux Olympiques et Paralympiques, des championnats du monde, des Jeux Africains, des championnats d’Afrique en tant que Juge ou Délégué Technique. Voici l’homme à qui le Ministre Oswald Homéky a fait confiance en le nommant à la tête de la Direction du Sport et de la Formation Sportive depuis le 29 avril 2020 avant de le choisir parmi les membres de ce Comité.

Sabin Loumedjinon

Sabin Loumèdjinon : Il est l’un des journalistes membres de ce Comité. L’un des plus anciens journalistes sportifs encore en fonction au Bénin, il est aussi l’ancien Directeur du Quotidien du service public La Nation. Sabin Loumèdjinon est également auteur de plusieurs ouvrages sur le sport béninois : «Les Ecureuils à l’Epreuve de la Can» sorti en 2009 et « Coffi Codjia : Un sifflet en Or » publié le vendredi 26 juillet 2013.

 

Sosthene Seflimi

Sosthène Seflimi : Géographe-Aménagiste de formation, Il s’est révélé d’abord comme encadreur de football. Ancien entraîneur de l’As Etincelles racheté par le Port Autonome de Cotonou et devenu Aspac et premier entraîneur de l’As Cotonou, il s’est fait aimer du public comme Journaliste sportif puis chroniqueur. Ancien Directeur du quotidien Aube Nouvelle puis du bihebdomadaire sportif <>. Entrepreneur sportif, promoteur associé du Tournoi International de Volley-ball de Cotonou, il est le Directeur général de la Société Monange Promotions et Président de l’Association nationale des Initiatives de formation. Il est Auteur de deux livres sur le sport béninois. Le premier est intitulé : « Crise à la fédération béninoise de football un feuilleton à ne pas rediffuser saison 1 ». Le deuxième baptisé : << Je soussigné Ministre des Sports >> est sous presse. Ces dernières années, il n’a cessé de revendiquer la mise en place d’un document portant Politique Nationale des Sports. En marge de domaine sportif. Sosthène Sèflimi est Administrateur délégué de la Société Link Telesystems holding et Directeur de Projet à la Société Niceman.

 

Auteur : Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *