Thursday, July 25, 2024
L'Information Sportive en Continu


Actualité, Infos, Sports, Wushu | 27 034 vues

Wushu – 6e Championnat d’Afrique à Dakar : Le Bénin à l’assaut des médailles

Les sélections nationales cadettes et juniors de wushu du Bénin se sont envolées pour le Sénégal ce samedi 06 Juillet…

27 034 vues , dans Actualité Infos Sports Wushu , le 9 juillet 2024 Étiquettes :


Les sélections nationales cadettes et juniors de wushu du Bénin se sont envolées pour le Sénégal ce samedi 06 Juillet 2024, afin de participer au 6e Championnat d’Afrique de wushu, qui se déroulera du 6 au 12 juillet à Dakar. Avant leur départ, David Ataï Guèdègbé, trésorier général de la Fédération béninoise de wushu (Fbw), a partagé des détails sur la préparation de l’équipe et les objectifs fixés pour cette compétition.

La préparation des jeunes athlètes béninois a duré environ trois mois, a expliqué David Ataï Guèdègbé. « Nous avons commencé petitement. À un moment donné, nous avons augmenté le rythme et vers la fin, nous avons accéléré pour que les enfants puissent donner le meilleur d’eux-mêmes »; a-t-il laissé entendre. Il a également souligné que malgré leurs engagements scolaires, les jeunes ont pu s’entraîner régulièrement, un programme ajusté ayant été élaboré pour eux.

Concernant l’intégration des nouvelles techniques de wushu, Guèdègbé s’est montré confiant. « Ceux qui se sont occupés de la préparation, sous la houlette du grand maître Patrice Komenan Dossou-Yovo, sont des hommes très aguerris. Ce sont des techniciens avérés qui font convenablement leur travail. Nous n’avons aucune inquiétude à ce niveau »; a-t-il ajouté.

David Ataï Guèdègbé a aussi exprimé sa satisfaction quant aux progrès réalisés par l’équipe. « Les championnats d’Afrique ne sont pas un pèlerinage. Nous allons pour gagner des médailles. Comme vous le savez, pour gagner, il faut travailler. Nous nous sommes mis au travail. Avec les derniers jours, je pense et je crois fermement que le Bénin aura son mot à dire sur l’échiquier continental » ;  a-t-il également notifié.

La délégation béninoise est composée de neuf athlètes chevronnés, accompagnés par leurs encadreurs et des officiels de la Fbw, pour un total de quinze personnes. Guèdègbé a assuré que la parité a été respectée, avec quatre filles et cinq garçons parmi les pratiquants. Les athlètes sont : Karal Agonsa, Osée Koudjega, Kélia Noudofinin, Benjamin Dako-Vigan, Auristelle Goulome, Marie-Florenda Nougbodohoue, Freud Alla Houessou et Leonel Douji.

Le Bénin sera en lice dans deux épreuves phares : le Taolu, une forme de combat imaginaire, et le Sanda, un combat corps-à-corps aussi connu sous le nom de boxe chinoise. « En Taolu, nous aurons une quinzaine de rubriques dans lesquelles nous allons challenger. Avec le travail, je pense qu’ils vont donner le meilleur d’eux-mêmes pour que nous puissions revenir au pays avec des médailles » ; a déclaré Guèdègbé.

Les attentes sont élevées pour ces jeunes athlètes béninois qui vont représenter leur pays sur la scène continentale. Les supporters et la fédération espèrent qu’ils reviendront avec des médailles et des performances remarquables.

Bawa Nadey

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *