BANNIERE
Tuesday, October 26, 2021
L'Information Sportive en Continu


Football, Infos | 14 719 vues

Actualités : Homéky crée un comité pour révolutionner le sport béninois



C’est une exclusivité Bénin Sports ! Le ministre des sports du Bénin, Oswald Homéky a signé, hier vendredi 12 juin 2020, la Note de service N°051/Msp/DC/SGM/DPP/SA portant mise en place du Comité technique de suivi de l’élaboration et de l’actualisation des politiques nationales des sports, de la jeunesse, des loisirs, des chartes nationales des sports et des loisirs et du Projet de loi sur le financement des sports au Bénin.

Ce comité technique de suivi est présidé par le Président du Comité national olympique et sportif du Bénin (Cnos-Ben), Julien Minavoa alors que le Secrétaire général du ministère des sports (Msp), Bellarminus Kakpovi en est le Vice-président tandis que le Directeur de la programmation et de la perspective du Msp) est le rapporteur.

Huit membres composent ledit comité. Il s’agit notamment de : Jean-Marie Falola, le Directeur de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et du sport (Injeps) ; Edmond Dossa, membre de l’Unité présidentielle du suivi ; Jean-Marc Adjovi-Boco, Conseiller technique du Ministre des sports ; Okry Nonvignon, Directeur du Sport et de la Formation sportive ; Sosthène Seflimi, Journaliste – Communicateur – Entrepreneur sportif; Sabin Loumèdjinon, journaliste sportif, Gaétan Talon, ancien sportif et de Julien Aplogan, avocat.

Selon la décision, le comité technique de suivi est chargé du suivi et de l’élaboration de ces différents documents en vue de leur conformité et leur alignement aux orientations du Programme d’actions du Gouvernement (Pag). Le Ministre Oswald Homéky vient ainsi de jeter les bases d’un réel développement du sport béninois car, l’élaboration de la politique nationale des sports et de la relecture de la Charte sont des souhaits qui ont été longtemps exprimés par les acteurs du mouvement sportif.

Aussi, le choix des acteurs n’est-il pas anodin. Le Ministre a certainement choisi le Président du Cnos-Ben, Julien Minavoa à la tête de ce Comité pour sa parfaite maitrise du sujet. Le Ministre est resté droit dans ses bottes en mettant le Cnos-Ben au cœur du développement et de la promotion du sport. De même la présence de Sabin Loumèdjinon pourrait s’expliquer par le fait qu’en termes d’âge, il est l’un des plus anciens journalistes sportifs encore en fonction. Aussi, l’ancien Directeur du Quotidien La Nation est-il auteurs de plusieurs ouvrages sur le sport béninois.

On note aussi la présence remarquable de Sosthène Seflimi, qui au fil des années est devenu un personnage majeur du mouvement sportif béninois. Auteur de deux livres sur le sport béninois, il est connu pour son franc parlé et la constance de ses revendications au sujet de la mise en place d’un document portant Politique Nationale des Sports. Il avait adressé une lettre au Ministre Homéky dès la prise de fonctio de celui-ci, pour lui dire qu’il ne devrait pouvoir mener des actions significatives sans que n’existe un cadre formel et consensuel qu’est le document portant Politique Nationale des Sports. Mieux, lors de son appréciation des 4 ans de gestion de Oswald Homéky sur Bénin Sports, Sosthène Sèflimi avait encore déclaré que toutes les actions qui se mène sont des actions marginales. Le Ministre en retenant Sosthène Sèflimi dans ce Comité a démontré qu’il a une grande écoute des acteurs du mouvement sportif.

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.