BANNIERE
Tuesday, October 26, 2021
L'Information Sportive en Continu


Athletisme | 4 239 vues

Athlétisme : « Inédit ce qui se passe dans le monde » ; Odile Ahouanwanou

4 239 vues , dans Athletisme , le 5 juin 2020 Étiquettes : , ,


Odile Ahouanwanou est une athlète béninoise, spécialiste de l’heptathlon. Elle détient le record national dans cette discipline, ainsi que sur le 100 m haies, le saut en hauteur et le lancer du poids. Elle est entraîneuse de la catégorie benjamine et minimes du Stade Sottevillais 76. Née le 5 janvier 1991 (29 ans) à Savalou, la Championne d’Afrique 2018 en heptathlon au Nigeria répond à nos questions. 1,78 m pour 71 kg, Odile Ahouanwanou reste optimiste au sujet du Covid-19. 

Bonjour Odile, présentez-vous à nos lecteurs ? 

Odile Ahouanwanou : Je suis Odile Ahouanwanou une athlète béninoise spécialiste de l’heptathlon. Je suis Championne d’Afrique 2018 en Heptathlon à Asaba au Nigeria ; 8ème au championnat du monde de Doha 2019 ; 3 fois médaillée au championnat de France (2015-2016-2017) ; championne de France Élite 2017 ; 1ère aux Jeux Solidarité Islamiques (100m haies) en 2017 ; 19ème des championnats du monde de Londres 2017 ; 2ème des Jeux Africains en 2015 et Championne du Bénin depuis 2011 en Heptathlon.

Le monde traverse depuis plusieurs mois, une crise sanitaire liée au Covid-19. Comment vous vivez cette situation ? 

Je vis cette situation comme tout le monde, c’est inédit ce qui se passe dans le monde entier à cause de cette pandémie liée au Coronavirus. Donc on ne peut que gérer. C’est compliqué, mais nous n’avons pas le choix que de vivre. 

Comment vous gérez les entrainements au cours de cette période ? 

Etant confinée chez moi, je fais quelques exercices physiques préparés par les entraîneurs pour maintenir la forme. Pas plus. Nous faisons ces exercices pour ne pas prendre du poids. 

Quelles sont selon-vous, les conséquences de cette crise ? 

Pour moi, le Coronavirus a des conséquences négatives comme positives. Négative sur l’économie mondiale, sur les performances de nous qui sommes des sportifs ; mais aussi positives sur le plan social, la solidarité humanitaire. 

Après le confinement, quelles seront les priorités de Odile ? 

Ma priorité après le confinement, est d’être en communion fraternelle avec les uns et les autres naturellement, voir avec mes entraîneurs comment démarrer les entraînements pour affronter les compétitions à venir. C’est très important. 

Vous avez reçu finalement la promesse de Samuel Eto’o. Vos impressions ? 

Merci de revenir sur cette question. C’est vrai que ma sœur Noëlie Yarigo et moi avions reçu la promesse faite par notre Tonton Samuel  Eto’o. Je retiens qu’il est un homme de cœur et de la parole donnée. Je ne peux que lui dire merci et demander à Dieu de le lui rendre au centuple. Je ne vais pas oublier de remercier son ami Ministre des sports du Bénin, Oswald Homéky ; car sans lui nous n’aurons pas cette chance.

Un message à l’endroit des béninois

Je tiens à vous remercier pour cette interview. Je profite pour remercier tous les béninois pour leur soutien de tous les jours. Je voudrais aussi encourager le mouvement sportif de mon pays à ne rien lâcher, car nous avons la chance que le Gouvernement actuel ait pris à cœur le sport. Ainsi, faisons tout pour que cette volonté politique puisse être bénéfique pour la jeunesse béninoise. Courage et persévérance au Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-ben) à travers son président Julien Minavoa pour tout ce qu’il fait et à la fédération béninoise d’athlétisme pour le combat quotidien. Je vous remercie.

Réalisation : Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.