Friday, October 7, 2022
L'Information Sportive en Continu


Badminton | 5 494 vues

Badminton : Amandine Oloukou aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 ?

[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »] Médaillée de bronze aux internationaux de para badminton de Ouganda en 2019,  Amandine Oloukou l’étoile montante…

5 494 vues , dans Badminton , le 5 février 2020


[post_views icon_or_phrase= »Total count: » post_types= »post,page »]

Médaillée de bronze aux internationaux de para badminton de Ouganda en 2019,  Amandine Oloukou l’étoile montante du para badminton béninois quitte Cotonou, ce vendredi 7 février 2020 pour le Brésil où elle prendra part aux internationaux de para badminton de Brésil, qualificative aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. D’ailleurs, elle entre en compétition au Brésil le lundi 10 février 2020 dans le cadre de sa course pour la qualification aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. Ainsi, après sa brillante participation aux internationaux de para badminton, Amandine Oloukou, 17ème joueuse mondiale dans la catégorie SU5 (classification du para badminton) a eu l’assentiment de la Fédération mondiale de Badminton (Bwf) et du Comité international paralympique pour l’obtention d’une bouse de qualification pour les jeux paralympiques de Tokyo. Ceci est rendu possible grâce à Aguitos Fondation.

Pas de problème administratif 
Sur le plan administratif, la Fédération béninoise de Badminton et le Comité national paralympique ont joué leur rôle en communion avec les responsables du club de provenance de l’athlète, Association des athlètes du Bénin (2AB). Les deux structures ont créé toutes les conditions possibles afin de faciliter l’expédition de la joueuse en terre brésilienne. Contactée  par la rédaction de Bénin Sports, Amandine Oloukou dit être prêtre pour défendre les couleurs nationales. 


 » Je vais donner le meilleur de moi-même. Je tiens à dire merci à tous ceux qui m’ont permis d’entamer ce rêve, notamment la Fédération Mondiale de Badminton (Bwf), le Comité international paralympique (Ipc), la  Fédération Béninoise de de Badminton et le Comité national paralympique béninois qui n’ont managé aucun effort pour me soutenir. Je n’oublie pas également  ma famille et mes entraîneurs de la sélection nationale qui ont été à mon chevet pour la dernière phase de ma préparation. Merci aussi à Lizette Koulémi et à Hercule Hessou pour leur accompagnement « .

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.