Sunday, October 2, 2022
L'Information Sportive en Continu


Boxe | 52 331 vues

Boxe : Après la Can 2019, la Boxe peut faire rêver

Can Egypte 2019, les Ecureuils vendent le Bénin au monde entier à travers leurs prestations à cette phase finale de…



Can Egypte 2019, les Ecureuils vendent le Bénin au monde entier à travers leurs prestations à cette phase finale de la messe africaine. Après avoir tenu tête au Ghana, au Cameroun, les Ecureuils vont éliminer le Maroc en ¼ de finale avant de s’incliner devant les Lions de la Téranga, le Sénégal futur Vice-champion devant l’Algérie.

Mais, presque un an après cette épopée, le Bénin du Président Patrice Athanase Guillaume Talon est à la recherche de ses marques. Même si plusieurs disciplines ont permis au Bénin de s’imposer dans le sport, la Boxe reste aujourd’hui la seule alternative. Ainsi, malgré le départ de l’ancienne génération avec de grands champions et la belle histoire des figures de proue, Expédit Montcho, redoutable boxeur qui a bercé la jeunesse de nos parents. Puis dans les années 90, les heures de gloire avec le roi du k.o. George Boko et la légende Aristide Sagbo dit Soweto, champion d’Afrique à vie. La dernière génération Nazaire Kpadonou ; Ange Adjaho ; Victor Kpadénou, le cogneur ; Fulbert Sodjinou ; Théodore Lokosssou et autre Sévérin Oloubi a fait aussi rêver le peuple béninois.

En effet, tout ça a été possible grâce aux promoteurs qui ont joué rôle primordiale dans la Boxe professionnelle. C’est le cas du bien aimé, laborieux Barthélémy Adoukonou, depuis le 29 mai 1992, s’est donné, corps et âmes dans la promotion des boxeurs après avoir raccroché. C’est d’ailleurs par lui et par son implication que le Bénin est connu dans la sphère professionnelle de la Boxe africaine. Grâce à « Batho », la Boxe béninoise a eu un palmarès éloquent et qui continue de se faire respecter sur le Continent.

Le football reste et demeure le sport populaire. Cependant, après la Can 2019, la Boxe peut faire rêver encore la population béninoise. Car, par le passé, le Bénin est connu par ses performances avec autant de titres africains et mondiaux. L’espoir de la boxe béninoise est au tapis, mais est permis. Si pour certains, c’est un désastre total, un scandale, pour le passionné Barthélémy Adoukonou, tout est possible.

Pérez Lekotan

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.