Sunday, October 2, 2022
L'Information Sportive en Continu


Infos | 10 563 vues

Escrime : Jacques Okoumassoun, l’aventurier né

  Ancien militaire, pilote raté, le désormais ancien journaliste était l’invité de Bénin Sports à Cœur Ouvert ce 15 Juillet…



 

Ancien militaire, pilote raté, le désormais ancien journaliste était l’invité de Bénin Sports à Cœur Ouvert ce 15 Juillet 2020. Actuellement, Président de la Fédération béninoise d’Escrime, Jacques Okoumassoun est un célèbre journaliste reporter sportif béninois.

 

Né en décembre 1972 à Cotonou, Jacques Okoumassoun est marié et père de 3 enfants. Il est journaliste et expert en communication d’entreprise. Il est titulaire d’un diplôme supérieur en journalisme télévision. Acteur du sport, il a acquis des connaissances et une Maitrise en droit des affaires et carrière judiciaire. Titulaire d’un Master en communication et marketing et d’un Master en marchés publics, Jacques Okoumassoun est journaliste sportif, politique et présentateur sur l’Ortb, Cfi et Canal sport. Il est aussi le Président de la Fédération nationale d’Escrime.

 

Dans son riche parcours, il a été Assistant du Ministre de l’Economie maritime et des infrastructures portuaires sous le régime de Yayi Boni. Avec son élévation au grade Chevalier, Jacques Okoumassoun est aussi de la famille de l’Ordre national du mérite du Bénin. Aventurier né, il a été militaire pendant 4 ans environ dans l’Armée de l’air du Bénin.

 

En effet, après son Baccalauréat série C, Jacques Okoumassoun est entré dans l’armée en 1993 dans l’optique de réaliser son rêve d’enfance, celui de devenir Pilote dans l’Armée de l’air. Mais, quand, ce jeune a commencé par voir ses vingt ans se pointer à l’horizon, il s’est dit qu’à cet âge, on ne peut plus être Pilote.

 

Ainsi, il décida de quitter l’armée en Novembre 1997, soit 4 ans après et passer un test de recrutement organisé à l’époque à l’Ortb. Quitter l’armée pour devenir journaliste, c’est un virage qu’on ne saurait expliquer à ce jour. Justement, Jacques ne cesse de dire aux militaires, qu’il a quitté leur milieu parce qu’on ne parlait pas beaucoup et qu’il s’est retrouvé dans un milieu où on parle beaucoup.

 

Pérez Lekotan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.