Wednesday, August 10, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football | 11 597 vues

Football / Bénin Sports à cœur ouvert : « Ce sont des moments inoubliables qui resteront à jamais gravés en nous»; Oscar Olou

Pour le sixième numéro de son émission « Bénin Sports à cœur ouvert », l’ancien international béninois Oscar Olou était…

11 597 vues , dans Football , le 4 mai 2020


Pour le sixième numéro de son émission « Bénin Sports à cœur ouvert », l’ancien international béninois Oscar Olou était l’invité. Reçu dans un live Facebook sur la page du site www.benin-sport.com, l’ex sociétaire du Mogas 90 revient sur ses premiers pas dans le football, la Can Junior 2005, le mondial Junior 2006, sa carrière et le coronavirus. 

Né le 16 novembre 1987, Oscar Olou est un footballeur béninois ayant grandi en Côte d’Ivoire. Passionné de football depuis son jeune âge, il nous raconte ses premiers pas dans ce milieu : « J’ai été introduit au football par mon oncle. Je vivais à l’époque en Côte d’Ivoire à San Pedro. J’ai fait mes débuts professionnels à Séwé Sports. Ensuite, en 2003, il m’a été proposé de rejoindre le Bénin. J’ai accepté. Une fois au Bénin après des tests, je me suis engagé avec le Mogas 90. C’était l’un des seuls clubs à l’époque qui payait régulièrement les salaires. J’étais à 45.000Fcfa le mois. »

Olou Oscar faisait partie de la génération qui a fait rêver le peuple béninois lors de la Coupe d’Afrique des nations catégorie Juniors (Can Bénin 2005) et aussi à la Coupe du monde junior 2006. Le milieu de terrain nous raconte cette campagne incroyable : «Après le premier match qu’on perd lourdement 3-0 face au Nigéria, nous perdons également notre coéquipier et gardien de but Yessoufou Samiou alias « Campos » à la veille du deuxième match. C’était un déclic et en même temps une prise de conscience pour toute l’équipe. A la suite on finit 3e de la compétition en se qualifiant pour le mondial au Pays bas. Là bas on réussit à faire également une bonne performance même si on se fait éliminer au premier tour. Ce sont des moments inoubliables qui resteront à jamais gravés en nous»

Quinze ans après cet événement tragique, les circonstances du décès de Campos restent toujours un mystère. L’invité nous raconte la chronologie des faits ce jour : « nous étions tous à l’hôtel après le premier match. Yessoufou reçoit un appel et se rend à la plage. Quelques instants plus tard, un groupe de personnes vient à l’hôtel nous prévenir que notre coéquipier se faisait agresser. Nous courons alors tous vers la plage. Arrivé là bas, on voit Yessoufou en sang. Nous avons fait appel à l’ambulance pour l’amener à l’hôpital. On attendait les nouvelles quand l’annonce de son décès nous est parvenu. C’était triste. On ne savait plus s’il fallait continuer la compétition »

Revenu au pays après le mondial, Oscar va alors démarrer son aventure européenne : « dans un premier temps, j’ai eu une offre de Rennes en France. Mais malheureusement ça ne s’est pas conclut. »; explique t-il. « Ensuite avec l’aide d’un ami j’ai obtenu le visa pour la France. Une fois sur place c’était un peu la galère. Je fus hébergé par la famille Djidonou qui m’a beaucoup aidé ». En 2007, Oscar Olou signe son premier contrat au Fc Rouen où il joue 36 matchs. En 2009, il quitte le club suite à une blessure et s’engage avec le Fc Romorantin où il évolue jusqu’à ce jour. 

L’ex international béninois n’a pas manqué de sensibiliser les populations sur la pandémie du coronavirus qui sévit actuellement dans le monde : «le coronavirus est une réalité, le virus existe et est bien présent sur notre planète. Chacun d’entre nous devrait en être conscient. Il est important que nous respectons rigoureusement les gestes barrières prescrites afin d’éradiquer au plus tôt ce virus »

Audace Azondékon

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.