Saturday, February 4, 2023
L'Information Sportive en Continu


Football, Infos | 9 653 vues

Football : Épiphanie  » Agbaza  » , la silhouette d’une joueuse en Or

Le 23 Mars 1998 à Yaoui, non loin du village de Kilibo dans la commune de Ouèssè est née une…



Le 23 Mars 1998 à Yaoui, non loin du village de Kilibo dans la commune de Ouèssè est née une étoile montante du football. Cette naissance est bien celle de Épiphanie Hounakey, un talent à l’état pur. Le présent numéro de votre rubrique  » Talents-Sports  » vous amène dans les coulisses de cette vaillante Béninoise .

Propriétaire du dossard 2 dans le club de l’As Galaxie de Parakou, Épiphanie Hounakey est une défenseuse de cette équipe de la cité des Kobourous. À son adolescence, elle ne veut pas jouer à la poupée. Elle veut jouer au football avec son entourage. Elle est la seule fille et doit gagner sa place parmi les garçons, qui ne l’épargnent pas d’ailleurs. Mais au fond, dit-elle aujourd’hui,  » C’est sur le terrain que l’on se fait respecter. En faisant autant qu’eux, souvent plus qu’eux … « . Depuis quelques années, elle décide de devenir footballeuse professionnelle et veut en faire sa carrière:  » le football est l’un de mes principaux métiers ».

Principal métier, puisqu’elle est aussi une vendeuse de nourriture

Amoureuse du football dès le bas-âge, c’est une période que la footballeuse de Parakou considère aujourd’hui comme l’un de ses meilleurs souvenirs. Lorsque les autres vont faire la fête, elle poursuit son objectif, le regard fixé droit devant elle. Pratiquer le football donne un sens à sa vie. Arrière gauche au sein de son équipe, Épiphanie ne laisse rien passer dans son couloir alors qu’elle n’a que 1m30 soutenant ses 83 kg.

Espoir du football féminin béninois en attendant sa première sélection nationale, elle ménage sa santé pour garder sa belle forme, raison pour laquelle elle savoure allègrement ce qu’elle appelle affectueusement  » Sans feuille  » pour ne pas dire  » Salade sans laiture  » accompagnée de l’eau minérale « Comtesse » pour se déshydrater. Celle-là qui voit le portugais Cristiano Ronaldo comme son idole vise devenir une internationale pour redorer le blason du football féminin béninois.

 » Agbaza  » de son surnom donné par les supporters parakois car déménageuse elle est, rêve ardemment faire la fierté du couple Hounakey Koffi Coza son père et de sa mère Koumako Akos qui ne ménage aucun effort pour la soutenir dans ses visions. Même si elle a déjà gagnée plusieurs compétitions dont la première édition du  » Festival de Foot  » à Lokossa comme à Calavi et d’autres, la Goliath des Galaxies de Parakou ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Bon courage à la prodige du football béninois.

Réalisation : Karol Sékou

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *