BANNIERE
Sunday, January 23, 2022
L'Information Sportive en Continu


Football – Ligue Pro de Football : Devoir de mémoire pour Gaston Zossou

Les responsables de Loto-Popo ont animé une conférénce de presse, ce mardi 11 janvier 2022 au Novotel Hôtel de Cotonou…



Les responsables de Loto-Popo ont animé une conférénce de presse, ce mardi 11 janvier 2022 au Novotel Hôtel de Cotonou pour exposer leur mécontentement au sujet de la gestion de la Ligue Pro de Football, saison 2021-2022. Le menu des responsables de Loto-Popo lors de cette sortie médiatique était l’arbitrage béninois qui constitue pour eux une « gangrène » pour le développement du sport au Bénin. Gaston Zossou un ardent défenseur de La Rupture était tout de même au cœur de ce système malgré les investissements et la volonté du Chef de l’Etat Patrice Athanase Guillaume Talon et de son ministre des Sports, Oswald Homéky.

 

Pourquoi attendre Aujourd’hui pour pointer l’arbitrage ? N’ont-ils pas bénéficié de cette même gangrène ? Gaston Zossou au lieu de parler de l’arbitrage devrait plutôt s’en prendre au Manager général du club de Grand-Popo, le Marocain Abdeslam Ouaddou devenu subitement Coach principal en lieu et place de Mathias Deguenon relégué au poste d’adjoint puis limogé le 31 décembre 2021. Le constat crève l’oeil : Loto-Popo ne produit plus le jeu qu’on lui connaît et accumule des contre-performances dans le championnat encours.

 

Ainsi, dans ses propos face à la presse, le Directeur Général de la Loterie Nationale du Bénin (LNB) et Président de Loto-Popo a invité les hommes des médias à ne pas être à la solde de Loto-Polo mais au service du football béninois. Il faut alors rappeler que Loto-Popo a été champion au terme de La Super Ligue Pro de Football du Bénin, le mercredi 30 juin 2021 dans ce même système. Le Président de Loto-Popo, Gaston Zossou n’avait jamais décrié cet arbitrage si ce n’est qu’aujourd’hui quand le club enchaine des contre-performances. Opposés au Dynamo Fc de Parakou, à l’occasion de la 18ème et ultime journée de cette compétition, de la saison passée, les poulains de l’entraîneur d’alors Mathias Déguénon l’avaient emporté par 4-0 dans un match qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

 

Ex-Esae Fc, aujourd’hui Loto Popo, l’équipe avait totalisé 39 points et un goal-average de +19, décrochant ainsi son premier titre de champion, dans l’histoire du football béninois. Il faut rappeler qu’en son temps, c’était un duel à distance qui l’opposait aux Buffles Fc du Borgou, également bien placés pour le titre. Aujourd’hui, les faits ont changé et au terme de la 13ème journée de la Ligue Professionnelle de Football du Bénin, Loto-Popo occupe la 4ème place derrière Espoir Fc de Savalou, Dadjè Fc et Dynamo Fc d’Abomey. Le club conduit le  » Tout Puissant  » Marocain qui ne cesse de menacer les arbitres totalise 18 points +3.

 

Rappelons également que la Fédération béninoise de Football (Fbf) et la Ligue de Football du Bénin avaient entretenu un floue artistique autour du règlement de la Ligue Professionnelle du Bénin. On avait même assisté à une grosse pagaille, car le règlement n’était pas disponible dans le temps. Mais, Gaston Zossou n’avait pas trouvé important ou opportun de réagir pour mettre la pression sur les responsables concernés mais surtout dénoncer ce qu’il semble dénoncer aujourd’hui. Comme pour confirmer l’adage populaire qui :  » La bouche qui est plongée dans le miel ne parle plus »

 

Pérez Lekotan

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!